~ Le Club Manga ! ~ [C.M]

Venez participer à la vie de votre club.

Modérateurs: Eijihimura, Katyusha, Modérateurs

Règles du forum
Règles à lire avant de poster.

Re: ~ Le Club Manga ! ~ [C.M]

Messagepar Sachi » 22 Sep 2017, 19:39

Good-bye my princess lolita

Image

Titre VO: さよなら僕のプリンセスロリイタ
Titre traduit: Sayonara boku no princess lolita
Dessin : : KONJIKI Runa
Scénario :: KONJIKI Runa
Editeur VF : Boy's Love - IDP
Collection: Collection Yaoi
Type: Yaoi
Genre: Romance, Gay-Lesbien
Editeur VO: Kaiôsha
Prépublication: Gush
Illustration: n&b
Origine: Japon - 2012



SYNOPSIS:

« T’es repoussant », « t’es pas du tout mignon »... je blesse sans arrêt mon petit frère qui travaille en tant que mannequin féminin avec ce genre de mots cruels.
Mais tout ça, c’est des mensonges. Depuis que nos parents se sont remariés et qu’on a commencés à vivre ensemble, j’ai toujours trouvé Yuki mignon, et je l’ai chéri de tout mon cœur, mais le fait de rester à ses côtés a commencé à me faire souffrir.
Bien que je sois toujours froid avec lui, je l’aime de plus en plus...



CRITIQUES:

Le manga nous rapporte trois histoires de trois couples.
La première nous raconte l'histoire d'un mangaka, amoureux de son demi-frère (par alliance).
La deuxième celle de deux éditeurs, tous les deux seme (ndrl: actif). Elle rejoint aussi la première, ces derniers étant les éditeurs du mangaka de la première histoire.
La troisième nous raconte l'histoire d'un lycéen qui perd son demi-frère (encore) dont il était amoureux et de sa rencontre avec un camarade de classe, qui ressemble beaucoup à son frère.

Je séparerais les trois histoires, faisant une critique de chacune d'elles.

Dessin: Beau ou moche?

Les dessins sont vraiment bien foutus.
De toute façon, fallait s'y attendre, rien que la couverture nous donne déjà la couleur.
Fins et subtiles, c'était vraiment très plaisant à regarder.
De plus, les détails sont vachement bien réalisés, notamment dans la première histoire (robes, habits du mannequin). Les traits de visages reflètent bien leurs émotions, ce qui nous fait complètement rentrer dans l'histoire.
Cependant peu de décors, souvent des fonds B&W, avec quelques effets par moments.

Spoiler: Voir
Image

Spoiler: Voir
Image



Scénario, personnages..

Commençons par la première histoire.

Image


L'histoire parle de deux frères par alliance qui tombent amoureux l'un de l'autre, bien qu'ils refusent d'avouer leurs sentiments.
Jusque là, une histoire banale comme on en voit partout. Cependant, Haru deviendra exécrable envers son frère -pour une raison incompréhensible- , ignorant et insultant (si on considère que "je ne te trouve plus mignon" est une insulte) ce dernier.
Le personnage d'Haru arrive à devenir chiant, malgré le fait qu'il y ait seulement une quarantaine de pages.
Yuki quant à lui se travestit en femme depuis qu'il est petit. Au début c'était pour faire plaisir à sa mère, ensuite il le fait car il aime ça.
Yuki est un personnage niais sans réelle profondeur, avec qui on aura vite fait le tour.

L'histoire quant à elle est banale, on suit le schéma classique d'un yaoi (doute dans les sentiments > embrouille > réconciliation dans le lit) avec des scènes prévisibles et un dénouement prévisible lui aussi.
_____________________________________________________________

Image

Dans cette seconde histoire, on suit deux éditeurs travaillant dans la même entreprise, étant tous les deux seme, et ayant les mêmes goûts en matière d'hommes de surcroît. Le fait qu'ils soient tout deux seme est assez original, si on considère que dans les yaois chaque personnage a le droit à son cliché (seme froid et glacial, uke simplet et amical.. etc.) Dans ce cas-ci, il est impossible de savoir ce qu'il adviendra de nos personnages, et qui des deux prendra le rôle de la "femme".

Cependant, -et c'est ce que je reproche au manga en général- le manga est trop court pour qu'on puisse apprécier les personnages.
L'histoire quant à elle reste simple, au fil des pages ils vont se rendre compte qu'ils se plaisent mutuellement, et chacun essayera d'avoir le dessus dans la relation. Ce dernier point est ce qui nous fait tourner les pages, le lecteur ne sachant pas qui dominera l'autre.

_____________________________________________________________

Image

Dans la troisième histoire on suit mashiro (alias aoi) qui suite au remariage de son père rencontre Rei, qui devient donc son demi-frère.
Ils tomberont amoureux (original), mais malheureusement pour Aoi son demi-frère décédera, ce qui le plongera dans une grande dépression.
3 ans après il n'arrivera toujours pas à l'oublier, jusqu'à sa rencontre avec Kuroda, à qui la voix lui rappellera son frère.

Malgré le fait que l'amour entre demi-frère/sœur est bien trop présent dans les mangas, le fait que celui-ci parle aussi du deuil et de la mort lui permet
de ressortir du lot, là où les yaois éviteront d'en parler. Trouver l'amour pour au final le perdre, ça c'est original! Cependant trop peu de pages pour laisser place à une intrigue, la relation avec son demi-frère trop peu décrite pour avoir de la compassion..

Aoi est décrit comme un personnage triste, il ne sourit plus et reste le plus souvent dans les nuages.
On appréciera néanmoins ce personnage qui nous fera de la peine, bien qu'il y ait cependant des facettes qui restent inexpliqués.
Là je vais rentrer dans les détails, ça risque de spoil un peu:

3 ans après sa mort, Aoi se souvient de moins en moins de lui, le retrouvant seulement dans ses rêves.
Ce ne sont, en revanche, pas des rêves catholique qu'il fait.. bien loin de là (ΘεΘ
D'ailleurs ses rêves sont trop réalistes! un peu trop vrai pour être simplement des rêves ? .. eh bah oui ! On apprend au final que ses rêves
ne sont pas des rêves, mais des actions qui se sont réellement passées avec Kuroda, qui laissera même Aoi le prendre comme substitut de son frère!
Je ne vais pas parler du fait qu'abuser de quelqu'un qui dort ne soit pas très légal, mais quand même.. surtout qu'Aoi pense que c'est son demi-frère,
comment fait-il pour ne pas s'en rendre compte ?! Il est débile ou quoi ? ლ(゚д゚ლ)

Il commencera donc à avoir des sentiments envers Kuroda, ce qu'il n'acceptera pas, se sentant comme un traître envers Rei qui n'est plus de ce monde.
Arrivera t-il à oublier son demi-frère ? Il faut le lire pour connaître le fin mot de l'histoire.



Au final, un yaoi simple qui aurait pu avoir un réel impact si les histoires auraient été plus approfondies.


Une note?

Scénario: 5/10
Dessins: 9/10
Personnages: 4/10
Originalité: 6/10
Note personnelle: 6/10


Moyenne des notes: 6/10
Will he still be standing in the end?
Image


___________________________________

Fan-club *_*

Spoiler: Voir
Image Image


Club

Spoiler: Voir
Image
Président du club d'invention d'histoires [C.I.H]

Image
Président du club manga [C.M]
Avatar de l’utilisateur
Sachi
Légende Vivante
 
Message(s) : 6009
Enregistré le: 13 Mars 2013, 16:01
Localisation : Edition Marukawa, département Emerald *-*

Re: ~ Le Club Manga ! ~ [C.M]

Messagepar Sachi » 04 Nov 2017, 22:02

Pretty Face

Image

Titre VO: ????????
Titre traduit: Puritifeisu
Dessin : : KANÔ Yasuhiro
Scénario :: KANÔ Yasuhiro
Editeur VF : Tonkam
Collection: Sky
Type: Shonen
Genre: Comedie, Humour
Editeur VO: Shûeisha
Prépublication: Shônen Jump
Illustration: n&b
Origine: Japon - 2002



SYNOPSIS:

Masashi, véritable terreur et karatéka accompli, espère un jour déclarer sa flamme à Rina. Mais tout bascule le jour où il est victime d’un accident de car dont il est le seul survivant !
Après un an de coma et une bonne dose de chirurgie esthétique, un médecin génial réussit le tour de force à lui reconstruire un visage parfait grâce à la photo trouvée dans le portefeuille de Masashi… Sauf qu’il s’agissait en fait d’une photo de Rina !!!
Comble du malheur, lorsqu’il retourne chez lui, il découvre que sa famille, persuadée qu’il a péri dans l’accident, a déménagé et fait raser la maison… Sur ces entrefaites, Rina débarque et voit en son sosie sa soeur jumelle, Yuna, qui a fugué il y a plusieurs années !!



CRITIQUES:

Masashi, élève bagarreur et karatéka de surcroît, se retrouve malgré lui "dans" le corps de la fille qu'il aime, Rina.
Bien qu'assez simple dans le fond, il reste néanmoins original dans la forme.
Le manga est simple à comprendre, drôle, frais et décalé. De ce fait il peut aussi bien convenir à un adolescent qu'à un adulte.
Il reste néanmoins très tiré par les cheveux, il ne conviendra clairement pas aux personnes qui cherchent des histoires réalistes.


Dessin: Beau ou moche?

Les dessins sont simples mais efficaces.
Bien que le manga date de 2002, les dessins restent bons, l'auteur usant de différents styles notamment pour les jumelles. Rina possède des traits fins et de grand yeux, digne d'une héroïne de Shojo. Yuna quant à elle possède des traits plus "sauvages" avec des expressions plus variées que sa sœur.
Gros moins pour la maison d'édition (française) qui a rendu les pages jaunâtres. C'est un manque de respect vis-à-vis du mangaka (et je ne parlerais pas des fautes d'orthographe)

En soit les dessins sont bien, sans pour autant être exceptionnel.

Spoiler: Voir
Image

Spoiler: Voir
Image

Spoiler: Voir
Image



Les personnages.

| EN GROS |

Il y a seulement 8 personnages récurrent dans l'histoire.
Il y a Rina et Yuna (=Masashi en fille) qui sont les personnages les plus importants.
Les 3 amies de Rina, qui sont seulement là pour mettre nos deux protagonistes dans des situations plus ou moins cocasses.
Le chirurgien qui a transformé Masashi en Yuna et qui aidera notre héros à retrouver la vraie Yuna et è le sortir de situations périlleuses.
Deux autres personnages feront leurs apparitions. Ces derniers sont aussi là pour mettre du piquant dans la vie de nos deux jumelles.

Globalement -et c'est bien dommage- les personnages secondaires sont plus des figurants qu'autres choses. Ils ne servent qu'à mettre en scène Rina et Masashi/Yuna. Ils sont par conséquent sans réelle profondeurs.


| EN DÉTAILS |

Image

Masashi est l'héros de l'histoire bien qu'il passe la majeure partie de l'histoire "dans" le corps de Yuna.
Il est sanguin et audacieux, toujours prêt à protéger Rina.
Comme il se fait passer pour la sœur jumelle de Rina, il essayera de vivre comme une fille et de cacher son identité, malgré tous les obstacles qui se mettront en travers de sa route, pour notre plus grand plaisir.
A noter que bien qu'il soit dans un corps de fille, masashi n'en profitera pas pour aller mater toutes les filles qu'il croise (donc à ceux qui pensait que ça tournerait en ecchi, ce n'est pas du tout le cas :-) )
________________________________________
Image
Rina est l'un des personnages principaux de l'histoire.
Elle croit retrouver sa soeur, sans savoir que c'est en réalité Masashi, après une opération de chirurgie.
Rina est douce, calme et posée. Elle ne s'énerve jamais.
Je n'ai pas vraiment apprécié ce personnage, un peu trop fleur bleue.

________________________________________

Image
Manabé est le chirurgien (et médecin) qui a opéré masashi pour le transformer en Yuna.
C'est un personnage loufoque, qui mettra notre héros dans de drôles de situations, mais qui le sauvera parfois lors de situations désespérées.
Il rêve de transformer masashi intégralement en fille et par conséquent de lui couper le seul membre masculin qu'il lui reste de son corps d'antan. (je vous laisse le plaisir de découvrir lequel :f)

________________________________________

Image

Midori, Keiko et Yukié sont les 3 amis de Rina.
On ne sait que très peu de choses sur elles, elles sont prioritairement là pour mettre en avant nos deux héroïnes (masashi étant une fille à ce moment là)
Midori est une fille qui ne pense qu'aux garçons et Keiko raffole des animaux. Yukié quant à elle est la personne la plus responsable du groupe, mais sous ses airs de fille calme se cache en réalité une furie.

Concernant l'histoire..

L'histoire quant à elle, joue la carte de l'humour.
Tout est bon pour mettre notre héros dans des situations cocasses, sans tomber dans l'ecchi.
Et c'est surtout ça qui est fort ! malgré tous les éléments réunis pour faire un bon ecchi (garçon qui se transforme en fille, vit dans la même maison que la fille qu'il aime..), il n'en est rien. L'auteur a préféré mettre tout sur l'humour, en laissant seulement quelques scènes ecchi qui reste néanmoins soft.

On peut reprocher au manga le fait qu'il soit assez répétitif et que rien ne bouge (mis-à-part dans les derniers tomes). Cependant, ces moments répétitifs restent appréciable, je ne me suis pas ennuyé devant ce manga, les scènes restant fraîches et drôles. Petit point négatif concernant les personnages secondaires qui sont presque exclu du manga, ou qui font seulement quelques petites apparitions. Le seul qui a eu le droit à une petite histoire est le docteur Manabé (qui était d'ailleurs très sympathique!).

Concernant la fin de l'histoire, je suis assez dubitatif. Elle n'est ni totalement ouverte, ni totalement fermée. Ce qui est sûr, c'est qu'elle reste appréciable.
J'ai d'ailleurs beaucoup aimé la fin alternative qu'a mit l'auteur à la fin du manga. Dans cette dernière on nous apprend que Masashi ne s'est jamais réveillé de son coma et que tout le manga étant en réalité un rêve (que faisant masashi inconscient du coup). Si vous n'êtes pas satisfait de la fin du manga, vous pouvez donc envisager que celle-ci est la vraie fin ;)


Au final, un manga sympathique avec des scènes drôles qui n'est ni bon, ni mauvais. Juste agréable à lire pour passer le temps.


Une note?

Scénario: 7/10
Dessins: 7/10
Humour: 9/10
Personnages: 5/10
Originalité: 7/10
Note personnelle: 8/10


Moyenne des notes: 7/10



*j'ai enfin fini cette critique, yey!*
Will he still be standing in the end?
Image


___________________________________

Fan-club *_*

Spoiler: Voir
Image Image


Club

Spoiler: Voir
Image
Président du club d'invention d'histoires [C.I.H]

Image
Président du club manga [C.M]
Avatar de l’utilisateur
Sachi
Légende Vivante
 
Message(s) : 6009
Enregistré le: 13 Mars 2013, 16:01
Localisation : Edition Marukawa, département Emerald *-*

Re: ~ Le Club Manga ! ~ [C.M]

Messagepar Sachi » 15 Avr 2018, 23:50

Je vais revenir avec mes critiques 8)
Même si le forum est mort, mes critiques c'est surtout pour moi-même, parce que j'oublie très vite ce que je lis :kxD:
Will he still be standing in the end?
Image


___________________________________

Fan-club *_*

Spoiler: Voir
Image Image


Club

Spoiler: Voir
Image
Président du club d'invention d'histoires [C.I.H]

Image
Président du club manga [C.M]
Avatar de l’utilisateur
Sachi
Légende Vivante
 
Message(s) : 6009
Enregistré le: 13 Mars 2013, 16:01
Localisation : Edition Marukawa, département Emerald *-*

Re: ~ Le Club Manga ! ~ [C.M]

Messagepar lorino » 17 Avr 2018, 18:02

J'aime bien l'idée de l'histoire au dessus ... mais ça n'existe pas en anime ? :kgomen1:
myanimelist : http://myanimelist.net/animelist/lorino | my visual novel list : https://vndb.org/u104982/

Image
♡ Merci à Lena pour cette bannière superbe ♡

Spoiler: Voir
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
lorino
Uploadeur
 
Message(s) : 2524
Enregistré le: 30 Jan 2015, 23:25
Localisation : @Helinn : je suis un garçon ;p

Re: ~ Le Club Manga ! ~ [C.M]

Messagepar Sachi » 18 Avr 2018, 23:00

lorino a écrit:J'aime bien l'idée de l'histoire au dessus ... mais ça n'existe pas en anime ? :kgomen1:


Des animés comme ça, doit en avoir je pense... du côté des ecchis :mrgreen:
Après pour quelque chose de moins ecchi et plus dans le comique comme ce manga, je crois pas :(
Will he still be standing in the end?
Image


___________________________________

Fan-club *_*

Spoiler: Voir
Image Image


Club

Spoiler: Voir
Image
Président du club d'invention d'histoires [C.I.H]

Image
Président du club manga [C.M]
Avatar de l’utilisateur
Sachi
Légende Vivante
 
Message(s) : 6009
Enregistré le: 13 Mars 2013, 16:01
Localisation : Edition Marukawa, département Emerald *-*

Re: ~ Le Club Manga ! ~ [C.M]

Messagepar meharat » 29 Mai 2018, 01:29

AKIRA



Image

by jonas dero deviantart


Ecrit et illustré par Katsuhiro Ōtomo (a qui l'on doit aussi steamboy)
genre seinen SF cyberpunk
sortie japonaise 1982 jusque 1990 sortie fr 1990
1988 sortie japonaise du film d'animation du même nom, alors le plus cher film d'animation japonaise ayant couté 1 milliard de yen.

Il y a eut plusieurs éditions différentes avec le temps mais la plus belle à mes yeux est celle en 14 volumes grand format, planches en couleurs, de chez Glénat avec une reliure épaisse comme pour les bandes dessinée classique, sens de lecture européen(année de parution oblige). Elle coutait cher à l'époque et doit donc encore couter plus cher aujourd'hui. J'ai entendu dire qu'ils faisaient une réédition avec une nouvelle traduction, sens de lecture japonais et si je comprend bien, il devrait y avoir 6 tomes, le dernier sortant en fin d'année. Ne l'ayant pas vu je ne me prononce pas.


Histoire

Akira en trois lignes .. C'est l'histoire d'une rivalité entre deux amis virant a la haine, chacun prenant une voie différentes dans un univers contemporain puis post-apocalyptique alors que leur univers s'effondre autour d'eux. Le monde ou il vivent est on ne peut plus "normal" et crédible, l'auteur y ajoutant les pouvoirs psychiques pour jouer sur les enjeux et l'évolution des personnages. Une œuvre ancrée dans les année 80 s’avérant pourtant intemporelle.

plus en détails ,attention, spoilers (léger je pense dans l'ensemble)
Akira, commence ainsi :
"le 6 décembre 1992, une bombe d'un type inconnu explosa au dessus des principales villes du japon. 9heures plus tard, ce fut le début de la 3° guerre mondial".
Quelques pages plus tard, l'histoire débute à néo Tokyo (fondée à côté du cratère de ce qui fut Tokyo) en 2030, 38ans après l'apocalypse.
On y suit l'histoire de Kaneda et sa bande de jeunes issu d'un centre d'insertion. Maillons parmi les plus faible d'une société qui n'a rien à leur offrir.
La nuit, ils parcourent les grandes autoroutes et les zones en ruines de l'ancienne cité sur leur motos customisés, se livrant a des courses endiablés ou affrontant d'autres gangs de jeunes dans la même situation qu'eux. Sauf qu'une nuit, rien ne se passe comme prévu, en pleine zone interdite, un enfant s'illumine soudain dans les phares de Tetsuo, ami/rival de Kaneda et c'est l'accident.
L'enfant s'en sort indemne mais tous de remarquer qu'il a une tête de vieillard et il disparait, comme s'il n'avait jamais été là.
Arrive alors une jeep de l'armée, alertée par le début d'incendie et Tetsuo, blessé, est emmené.
Par la suite, on apprend que l'enfant vieillard, visiblement en fuite, est la cible de multiples groupes dans la cités de néo Tokyo, l'armée pour une part, puis un groupe de dissidents, mais aussi la bande de Kaneda qui entend bien ne pas rester inactif après l'accident de Tetsuo, les groupes se croisent et se rencontrent, s’affrontent a plus d'une reprises alors que l'enfant vieillard donne la preuve que sa capacité à disparaître n'est pas la seule a sa disposition.
D'autre enfant vieillard font leurs apparitions, alignés sur l'armée, chacun possédant des pouvoirs psy étranges et tous de chercher l'un des leurs, en fuite. Lors d'une confrontation, Kaneda met la main sur une pilule, une drogue que possèdent et qui semble essentielle aux enfants psychique.
Après l'avoir fait analyser par des moyens détournés, il se fait la réflexion qu'il s'agit là d'un "genre de calmant monstrueux a l'usage d'un monstre", la pilule possédant une bonne centaine de granulés, chacun ayant le pouvoir de "calmer" jusqu'à l'overdose fatale, un homme normal.
Sortant guérit de l'hôpital militaire, Tetsuo revient et sa rivalité avec Kaneda prend une plus grande ampleur.
Les politiques commencent à se mêler de l'histoire, surtout que toutes ces courses poursuite commencent a faire jaser.
On apprend l'existence d'un centre de recherche ultra secret dirigée par l'armée ou vivent les enfants dotés de pouvoir psy, chacun ayant un numéro différents tatoués dans la main. Un projet très ancien, coutant cher, et ayant eut quasi aucune retombée positive ce qui n’arrange en rien.
L'enfant en fuite est rattrapé par l'armée, les choses semblent se tasser, sauf que Tetsuo a désormais une migraine persistante d'enfer, ce qui le rend hargneux, et il se rend rapidement compte que son passage a l’hôpital lui a laissé des séquelles peu banales.
Confrontés à l'armée puis une bande de loubards; il laissera derrière lui un chemin sanglant.
Ainsi se termine le premier livre de l'édition en 14 tomes.
La suite de l'histoire est divisée en deux gros morceaux. Le premier ou Tetsuo part seul a la recherche d'informations sur ce qu'il est devenu alors qu'en parallèle Kaneda mène la même enquête, se liant de plus en plus au groupe de "dissidents".
Tout cela les conduira vers un centre ultra secret, ultra protégé, au beau milieu du cratère de ce qui fut Tokyo, un endroit construit dans un seul but, sceller son contenu, des tonnes et des tonnes de bétons, une température proche du zéro absolu et un nom provoquant la terreur chez ceux informés de sa signification, le nom d'un projet mais aussi un prénom, Akira.
Enterré pour être oublié à défaut de pouvoir être effacé purement et simplement.
Quand l'enceinte se trouve ébréchée, c'est l'apocalypse.
Suite a ce très long prologue, on entre au cœur réel de l'histoire.
La seconde partie de l'histoire se situe quelques mois plus tard. La ville est une quasi ruine et est en quarantaine.
Tetsuo apprend plus ou moins a maitriser son pouvoir mais celui-ci le consume peu a peu et il est dépendant des pilules magique de super calmant pour super monstre afin de calmer ses migraines de plus en plus violente.
Kaneda est ivre de vengeance, plusieurs de ses amis sont morts et il met le blâme sur Tetsuo.
Le reste du monde surveille néo Tokyo craignant une 4° guerre mondiale.
Une puissance politique émerge peu a peu des ruines de néo Tokyo, Le grand empire d'Akira(ou grand empire de Tokyo selon les versions), un enfant(un tatouage sur la main) sur un trône au milieu des ruines, et derrière lui Tetsuo pour diriger en son nom … du moins semble-t-il.
Spoiler: Voir
Image

D'autres forces émergent alors se posant plus ou moins en contre pouvoir, une secte de moines étranges, et puis des groupes disparates mélangeants reste de l'armée, anciens dissidents et Kaneda. Ajoutons un tas d'espions étrangers, voir des interventions armées, la politique, la religion (Akira le sauveur) des rivalités de factions a tous les niveaux, ajoutons-y aussi la terreur d'une nouvelle explosion comme celle qui a détruite néo Tokyo si semblable a celle qui a déclenchée la 3° guerre mondiale .. secouons bien tout ça, et vous obtenez Akira.


Akira, le dessin
Spoiler: Voir
Image

kaneda&tetsuo

une image vaut mille explications, sinon je le qualifierais comme un mélange de style avec une nette influence de la bd belges des années 80(Moebius). Pas de grand visages aux yeux rond énormes ici. C'est très lisible, malgré une foules de détails et les personnages sont réalistes. Les motos et véhicules ont un look bien a eux mais maints fois repris depuis, rien de dérangeant ici.


Akira, l'histoire

Déjà il faut le dire, elle est longue, complexe et très réaliste. Elle s'étale sur des années, subit maints rebondissement et bien que centrée principalement sur quelques personnages, a un impact mondial sans que cela ne sonne faux.
Majoritairement les protagonistes, anti héros au possible, sont bien plus occupés par leurs petites affaires pour voir les conséquences de ce qu'ils provoquent, voir même s'en moque royalement. C'est de cet ensemble d’intérêts de plus en plus conflictuel que finit par naître un chaos monstrueux aux implications de plus en plus étendues, chaos que certains s'empressent d'utiliser a leurs profits et ainsi de suite.
A sa sortie, il n'existe rien de pareil, pas dans l'univers de la bd très formaté d'alors, ni dans l'animation japonaise qui en France se résume a Goldorak pour faire simple. Nouveau, inclassable, très attracteur, l'engouement est immédiat et participe grandement a l’émergence de la culture nippone en France et surtout a la rendre visible pour le reste du monde, chacun des 6 tomes des premières éditions s'écoulent a plus de 700ex en France (cf. wiki)

d'Akira, l'auteur dit lui même :
"Je voulais raconter une histoire qui se passe dans un Japon ressemblant à celui de l'après-Seconde Guerre mondiale, avec un gouvernement contesté, un monde en reconstruction, des influences politiques extérieures, un avenir incertain, et une bande de jeunes abandonnés à eux-mêmes qui trompent l'ennui à l'aide de poursuite en moto."


personnage principaux :

Kaneda : chef d'une bande de motard. Petit délinquant d'apparence drogué, macho, égoïste, glouton et parfois lâche. Dans son combat contre Tetsuo, après l'extermination de sa bande, il n'est motivé que par la colère et la soif de vengeance. Sa rencontre et amour naissant avec Kei du groupe des dissidents le fera un peu plus réfléchir par la suite sur lui même, le monde et ses responsabilités jusqu'au grand final de l'histoire ou il se décide vers une voie qui lui ressemble bien sans qu'on s'y attende.

Tetsuo (Numéro 41) : (!spoilers pour le reste!)Enfant abandonné, quinze ans, rivalise avec son ami Kaneda pour être le chef de leur bande de motards. Il tombe par hasard aux mains des militaires, qui libèrent chez lui un énorme pouvoir psychique échappant à tout contrôle. De là, son destin est tragique et quasi sans espoir. Il délivre Akira, mais entre dans un cycle de mutations monstrueuses à mesure que son pouvoir grandit. Sa puissance sans cesse croissante pourrait détruire le monde. Tantôt enragé de douleur et de haine, tantôt suppliant et sanglotant, il ne trouve un peu de paix qu'auprès de Kaori. Son Empire détruit, traqué par tous, il finit dans la peau d'un monstrueux bébé, dont l'énergie en folie est absorbée par celle d'Akira dans un ultime cataclysme.

Kei (ou Kay) : adolescente idéaliste, milite dans un groupe démocratique clandestin qui cherche à dévoiler les expérimentations secrètes de l'armée. Elle repousse vigoureusement les grossières avances de Kaneda. Après la destruction de Néo-Tokyo, elle rejoint Lady Miyako et le trio des enfants mutants, qui voient en elle le médium idéal pour affronter Tetsuo en duel psychique. Échappant de peu a la mort, elle finit par se lier a Kaneda.

Lady Miyako : Anciennement N°19, elle est la haute prêtresse d'un temple prenant de l'importance après la destruction de Neo Tokyo. Très au faits des expériences de l'armée, elle essayera de guider Tetsuo en pleine autodestruction avant de finalement l’affronter

Kaori : Kaori apparaît dans la deuxième partie de l'histoire alors qu'elle est ramassée dans la rue pour servir d'esclave sexuelle pour Tetsuo. Refusant les drogues, elle survit à la nuit et Tetsuo finit par la voir autrement que comme objet. Babysitter d'Akira et confidente de Tetsuo, le monde lui doit probablement plus d'une fois de ne pas exploser prématurément. Tetsuo s'y attache tant que sa fin tragique est l'un des éléments qui le mèneront sur la pente finale.


le film anime

je l'ai vu il y a longtemps, me basant donc que sur mes souvenirs, je dirais que l'animé reste correct si l'on doit le comparé au manga. Reprenant bien l'essentiel de l'histoire, les personnages, l'ambiance. Toutefois, étant une production à temps très limité, elle ne peut représenter la globalité de l'univers comme c'est toujours le cas pour un film essayant de synthétiser une histoire énorme. De ce que je me souviens, le film était de qualité grâce aux énormes moyen qui avaient été mis dedans a sa création, mais il faudrait que je le revoie pour comparer avec une production d'aujourd'hui pour être plus objectif. J'en ai un bon souvenir en tout cas et le film pourrait servir de tremplin pour lire le manga.


Avis final :

Que dire de plus .. personnellement, je n'ai découvert Akira que bien après sa sortie, quand j'avais 15 16 ans. Je l'aurais lu plus tôt j'aurais probablement pas accroché parce qu'a l'époque je ne cherchais pas d'histoire complexe en lisant une BD ou un manga mais plutôt des histoires simples capable de me faire voyager ou rêver, lu rapidement et dont on peux discuter ensuite entre amis sans prises de tête.
Akira a rien a voir la dedans, héros désabusés, drogués, en recherche constante d'adrénaline, sans futurs. labo secret, recherche sur des humains, politique corrompus servant leurs propre intérêts, rien de très joyeux.
Mais une fois commencé, ce fut une révélation. Comme je le disais ailleurs, je cherche principalement des univers complexe et riches, et mon goût pour la chose a débuté a cette époque là quand avec des amis on a commencé à construire des univers pour jeux de rôles papier, puis en ligne, le passage en ligne ayant demandé un accroissement monstrueux côté qualité et richesse. Et là tout y était, alors j'ai accroché, lu, relu, rerelu, m'emmenant à découvrir de plus en plus d'animés et mangas jusqu'à aujourd'hui et au final il fait partie de ses œuvres tout types confondus faisant partie de mon top 10 aux côtés de livres de Tolkien, Stephen king, CJ cherryh, evangelion, Nausicaä(manga) ou seven(le film) et qui serve, pour moi en tout cas, de base autant que de références pour tout ce qui vint ensuite.
Bon j'espère ne pas trop avoir foiré cette présentation et vous avoir donné envie de le lire :kglinse:

edit : correction mise en page, ajout de section film anime.
Modifié en dernier par meharat le 31 Mai 2018, 10:38, modifié 1 fois.
Where words fail, music speaks

Hans Christian Andersen
Avatar de l’utilisateur
meharat
Habitué(e)
 
Message(s) : 64
Enregistré le: 17 Nov 2017, 00:33

Re: ~ Le Club Manga ! ~ [C.M]

Messagepar Sachi » 31 Mai 2018, 04:16

Sympa la critique !
J'avais déjà vue un extrait de l'animé et ça m'avait l'air sympa ! Que penses-tu de l'animé d'ailleurs ?

Sinon pense à mettre en gras/souligné + faire des retours à la ligne (globalement faire une mise-en-page plus "propre") ce sera plus agréable pour le lecteur :youpi3:
Par exemple souligné le "avis final" etc. Sinon c'est super :mrgreen:

Je vais essayer de sortir quelque chose avant lundi :kwrite:
Will he still be standing in the end?
Image


___________________________________

Fan-club *_*

Spoiler: Voir
Image Image


Club

Spoiler: Voir
Image
Président du club d'invention d'histoires [C.I.H]

Image
Président du club manga [C.M]
Avatar de l’utilisateur
Sachi
Légende Vivante
 
Message(s) : 6009
Enregistré le: 13 Mars 2013, 16:01
Localisation : Edition Marukawa, département Emerald *-*

Précédent

Retour vers Les Clubs !

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité