Les vieux font de tiroir de tata Tami

Cet endroit est dédié à l'art scriptural, venez écrire le fruit de votre inspiration ou lire les oeuvres.

Modérateur: Modérateurs

Les vieux font de tiroir de tata Tami

Messagepar Tamika » 06 Avr 2015, 19:23

Bonjour, bonsoir tout le monde, je viens apporter ma pierre à l'édifice et agrémenter la bibliothèque de mes textes. Il est vrai que j'ai des difficultés avec l'orthographe et la conjugaison mais j'espère que ces problèmes ne vous gêneront pas dans votre lecture. Si vous avez quoi que ce soit à me dire afin que je m'améliore, je vous en prie.

Je suis de retour pour vous donner du contenu et du vrai. Je me suis décidée à reprendre l'écriture de certaines de mes fanfictions. Je vais donc vous mettre tous les débuts d'histoire que j'ai et vous me direz ce que vous en pensez (si vous le souhaitez bien évidement) ainsi que celles dont vous souhaiteriez la suite. Je mettrais également mes chansons et mes poésies sur ce poste.

~ Mes chansons ~


Voici une chanson dont je suis extrêmement fière. Je l'ai écrite quand j'avais 16 ans. Elle a toujours eu une bonne critique mais je me réjouis de voir ce que vous en penserez. Il faut savoir que j'ai faite cette chanson dans l'espoir de la mettre dans une de mes fiction japonaise. Elle était sensé être une réponse à une autre chanson. Par contre, je doute sur la fin, dois-je laisser les dernières phrases ? Petite précision : aitakute = tu me manques et aitai = je veux te voir.
Spoiler: Voir
Aitakute

Les larmes coulèrent lentement
Le long de ma mâchoire
Le silence était assourdissant
Je ne pouvais pas le croire
Cette décision qui ne leur appartenait pas
Ne cesse de me rappeler que l’amour ne se commande pas

Aitakute aitakute
La beauté de l’hiver épouse parfaitement mes regrets
Cette chanson qui se perd dans le vent
N’est qu’un murmure emporté dans ce monde blanc
Cet appel au secours
Ton cœur pourrait-il l’entendre un jour ?
Dans ce monde fait d’ombre et de lumières
Pourrais-tu entendre ma prière ?

Aitai Aitai
Ces mots qui me brûlent les lèvres
Tentent de te retenir pour que jamais plus tu ne t’en aille
En une accolade bien brève
Tu as cédé à leur volonté,
Tu t’es en allé en me laissant dans ce monde glacé

Cette étendue poudreuse d’un blanc éclatant
Contraste si bien avec mes sentiments
Ces larmes qui coulaient pour toi gelèrent,
Mon cœur se transforma en pierre
Réplique parfaite d’un ange déchus
Mimant simplement l’amour perdu


Aitakute aitakute
La beauté de l’hiver épouse parfaitement mes regrets
Cette chanson qui se perd dans le vent
N’est qu’un murmure emporté dans ce monde blanc
Cet appel au secours
Ton cœur pourrait-il l’entendre un jour ?
Dans ce monde fait d’ombre et de lumières
Pourrais-tu entendre ma prière ?

Parle
Aitai
I want to see You
Aitakute
I miss you


Voici une chanson un peu plus vieille que la précédente. J'en suis moins fière mais je vous la mets quand même.
Spoiler: Voir
Pas sans toi

Jeune femme n’attendant rien de la vie
Je vivais aux grés de mes envies
Mon regard n’accrochait rien
Rien, mis à part le tiens

Ses sentiments qui se sont développés en moi,
Je ne les connaissais pas
Était-ce de la haine ou du mépris ?
C’était il n’y a peu que je l’avais compris

Tu n’étais surement pas l’homme dont j’aurais rêvé
Avec ta tonne de défauts à peine dissimulés
Mais, hélas, l’amour ne se commande pas
Et dorénavant, sache que je ne vivrais pas sans toi

Si j’avais su que cela finirait ainsi,
T’aurais-je dis oui pour toute une vie ?
Comment pourrais-je le savoir ?
Puisqu’on ne revient jamais en arrière, il ne me restait plus qu’à croire.

Si c’était ça l’amour
Pourquoi le faire durer toujours ?
Dans la vie ou dans la mort,
Cette souffrance me transperce encore

Tu n’étais surement pas l’homme dont j’avais rêvé
Avec ta tonne de défauts à peine dissimulé
Mais, hélas, l’amour ne se commande pas
Et dorénavant, sache que je ne vivrais pas sans toi

Mon ange, tu as rejoints la voute céleste
Mais de là-haut, peux-tu toujours voir qui il reste ?
Derrière cet amas de nuages
Peux-tu voir mon corps sur la plage ?

J’ai tenté de te retrouver
Mais ton souvenir m’a arrêté
Que ce soit dans la vie ou dans la mort
Même séparé, notre amour vivra encore …

Tu n’étais surement pas l’homme dont j’avais rêvé
Avec ta tonne de défauts à peine dissimulé
Mais, hélas, l’amour ne se commande pas
Et dorénavant, sache que je vivrais pas sans toi mais pour toi


Voici une chanson que j'ai retrouvé dernièrement. Je ne me rappelais même plus que je l'avais écrite, elle était tellement bien (de mon point de vue) que je pensais que c'était quelqu'un d'autre qui l'avait écrite :) Il y a des modifications à faire dans le texte. Je dois rajouter un couplet entier entre deux refrains mais si non elle ne doit pas être trop mal comme ça. L'instrumental est sensé avoir beaucoup de place dans cette chanson donc c'est "normal" qu'il y ait peu de texte. Pour finir, cette chanson devait être toute en anglais mais comme je n'ai pas eu la chance de pouvoir l'apprendre à l'école, je ne la traduis pas.
Spoiler: Voir
Let's the music take you away

Entends-tu ce son qui vibre au tréfonds de ton âme ?
Telle la colombe prenant son envole,
Libères-toi de ce monde où l’amour n’est que beauté éphémère…

Refrain
Yeah
Let’s the music take you away !
Travel into the world
Yes, You can change this world
Let’s the music take you away !
Yeah

Ferme les yeux
Peux-tu voir ce monde merveilleux ?
Sentir ce vent dans tes cheveux ?
Ici, tu peux faire tout ce que tu veux !
Laisse-toi entrainer
Aux grés de cet air endiablé

Yes, let’s the music take you away !

Continue à croire en tes rêves les plus chers
La passion te guidera vers ce que tu espère
Notre refrain comme maître-mot
Vois comme le monde devient plus beau !
Wohoho don’t forget it
You can make it

Refrain
Let’s the music take you away !

Parle
don’t forget it
You can make it

Refrain



~ Mes poèmes ~


Voici un poème que j'ai également fait il y a 4 ans. Il était destiné à un concours que j'aurais pu gagner si seulement j'avais envoyé mon texte XD
Spoiler: Voir
Le pays des merveilles vient de fermer ses portes

Un soleil pâle
Et un temps hivernal
Un temps froid
A ne pas sortir de chez soi
C’était dans une Belgique qui faisait grise mine
Que mon enfance ce termine

Le temps court hélas si vite
Qu’on dirait qu’il prend la fuite
Une larme emportée par le vent,
Ne cesse d’implorer les moments d’avant

Où sont passé les fées, les licornes et les princesses ?
Les princes ensorcelés et les femmes en détresse ?
Le temps les a réduits peu à peu au néant
D’un simple tic-tac insolent

Comment continuer à marcher vers d’autres lendemains
Si nous ne savons même pas où nous étions hier matin ?
Ô regrets infâmes
Inondant mon âme
Redonnez-moi la chance
D’un jour retrouver mon enfance


Voici une poésie que j'ai écrite quand je me santais au plus mal. J'étais en dispute avec ma mère et je ne savais plus du tout où j'en étais. Ca me fait bizarre de le montrer à d'autres personnes que mon grand frère et mes amis très proche car c'est un morceau de moi qui, de celle que je suis actuellement.
Spoiler: Voir
Ce jour-là, les nuages étaient bas dans le ciel
Dans mon dos, un appel
Emporté par le vent
J'ai décidé d'aller de l'avant

Ce silence emplis de tristesse,
Personne ne peut le ressentir
Ces larmes de détresses,
Je ne peux les retenir

Ce jour-là,
Les nuages étaient bien bas...
C'est vrai que nous ne vivons pas dans le même monde
Ce ne serait rien, si tu me donnais de l'affection

La distance qui nous sépare
N'as pas d'importance
Mais derrière tes remparts
Tu me laisse seule et sans défense.

Je n'ai surement jamais compté pour toi,
Je ne comprendrais surement jamais pourquoi
Mais cet appel dans le vent,
C'était celui de ma maman ...

Les nuages étaient bas dans le ciel
Dans le vent, un appel
Sur mon visage, cette larme solitaire
Seul témoin d’un passé que je préfère faire taire



~ Mes fictions ~


Voici le chapitre 1 de ... je n'ai pas de titre pour cette fiction en faite XD J'ai un autre chapitre de réserve pour les petits curieux mais j'annonce, ce n'est pas très fameux. En très très gros, c'est l'histoire de trois amies qui s'envolent pour le japon dans l'espoir d'avoir une vie meilleure. Par miracle, elles trouvent un logement et un travail mais petit à petit, elle se demande si ce n'est pas plutôt une malédiction...
Spoiler: Voir
« Tu disais que tu vivrais mieux si je n’étais pas là, tes prières sont exaucées. Je m’envole au loin et jamais je ne reviendrais

L’un de tes innombrables enfants
Laura »



« Vie de merde, parents indignes, je suis comme je suis et de toute manière même en le voulant, vous ne pourriez plus rien faire vu que je suis partie.

A jamais !
Soraya »


« J’ai enfin 18 ans, l’âge légale pour quitter le domicile, ne t’inquiète pas pour moi, je sais où je vais.
Je vous embrasse fort
Alice »
La pluie s’écrasait sur les pavés de la capitale où trois jeunes filles se déplaçaient sans bruit, une valise à la main. Elles ne rêvaient que d’une seule chose : s’envoler loin, troquer leurs vies monotones contre un peu d’aventure. Ces filles, elles avaient un rêve ou plutôt une utopie, elles désiraient s’exiler au pays du soleil levant et vivre au rythme de leurs us et coutumes. Ce soir, elles avaient peut-être froid, avaient mal aux bras et aux pieds et ne se sentaient pas le plus en sécurité dans cette rue sombre mais elles avaient au moins une chose : la liberté.

Elles s’endormirent les unes sur les autres dans un aéroport après plusieurs heures de marche intensive et ne se réveillèrent que lorsqu’une hôtesse annonça l’arrivée de leur vol. Elles se levèrent tant bien que mal et se dirigèrent vers la file adéquate. File qui grossissait à vue d’œil. Après de longues minutes, elles parvinrent enfin à un guichet où une dame du personnel leur demanda de peser leurs valises. Il ne leur fallu guère longtemps, ce qui leur fit pensé qu’il était incroyable de confiner toute une vie dans une simple valise. Elles attendirent encore un long moment avant de pouvoir se débarrasser de leurs valises trop encombrantes et passèrent directement auprès du deuxième guichet charger de vérifier les bagages à main et de faire des fouilles au corps si nécessaire. Les filles pestèrent. Elles devraient enlever tous leurs accessoires émos, gothiques ou autre avant de pouvoir continuer à avancer. C’était presque à moitié nue que les gardiens décidèrent de bien vouloir les laisser embarquer à bord. Pressé par la foule, elles n’eurent que le droit d’avancer sans même prendre le temps de se rhabiller. La foule les conduisit dans un dédale de couloirs avant de pouvoir respirer le grand air. La nuit était fraîche et une brise légère mais piquante les fit frissonner. Le soleil ne tardera pas à se lever, pensa l’une des jeunes aventurières. Elles montèrent les marches et s’installèrent dans l’avion. Il n’était pas des plus luxueux mais un avion était un avion comme le répétait souvent Alice, la plus jeune mais étonnamment la plus grande du groupe. L’avion décolla après plusieurs essais fort peu fructueux tant et si bien que nos jeunes demoiselles se demandèrent si le pilote n’avait pas décrocher son brevet dans une pochette surprise.

- Laura, est-ce que ça va ? , demanda Alice tout en regardant son amie pâlir à vue d’œil.
- Heu … je… je crois, fit cette dernière tout en s’agrippant aux accoudoirs.

Alice ne posa pas plus de questions, jugeant cela inutile, ses actions parlaient pour elle. Laura n’était pas très grande, pas plus haute qu’1m65 pour ses 19 ans et le faite qu’elle s’enfonçait un peu plus dans son siège à chaque seconde n’arrangeait rien. Elle était blonde foncée, presque châtain clair et ses cheveux descendaient en cascade sur ses épaules. Une mèche barrait son visage, s’arrêtant juste au dessus de ses yeux maquiller de noir. Elle portait comme toujours son jeans noir fétiche (présent en quatre exemplaires dans sa valise), un T-shirt de couleur flash habituellement accorder à la couleur de sa cravate qui, aujourd’hui, était rouge avec des rayures noir agrémenté de quelques chaînes, et une chemise blanche. Son visage ne se décrispa que lorsque l’avion se stabilisa au dessus des nuages, faisant ainsi barrière entre Laura et le vide. Elle s’endormit quelques minutes plus tard, totalement vidée de ses forces.

A la droite d’Alice, se trouvait Soraya, pelotonnée sur son siège, dors et déjà au pays des rêves. Elle détailla son amie dormir paisiblement avec un sourire aux lèvres. Soraya avait l’air d’un ange lorsqu’elle dormait. « Un ange démoniaque », pensa Alice. Il était vrai que Soraya n’était pas si pure qu’il puisse y paraître. En effet, c’était bien elle la plus « dangereuse » et la plus perverse de groupe. Mais Soraya n’était pas une méchante fille, c’était une personne douce et sensible, toujours prête à aider malgré ses airs de « je-m-en –foutiste ». Elle avait les cheveux noirs comme la nuit rassemblés en deux demi couettes qui lui donnaient des allures de bon enfant. Elle était habillée d’un jeans pattes d’eph. noir et d’un gilet noir et rouge avec des oreilles de chat sur la capuche.

Alice soupira. Elle ne savait pas se que l’avenir lui réservait ni même si elles avaient un avenir toutes ensemble là-bas. Et si jamais leur vie était bien pire dans se pays là ? Que feraient-elles ? Retourneraient-elles en Belgique, berceau des rêves brisés ? Arriveraient-elles à vivre dans se pays où les lois sont sacré et où les étrangers ne sont pas vu d’un très bon œil ? Tant de questions tournant dans sa pauvre petite tête blonde eu le don de lui donner mal à la tête. Alice décida pour se détendre et parce qu’il n’y avait rien d’autre à faire, d’écouter sa musique. Le premier son retentit, suivit de près par une flopé d’autres. Un cris se fit entendre … la chanson commençait.


“all or nothing now or never
We can make it happen We can make it all right
Time is coming Everlasting
Don't you wanna see it when we make it world wide”


Les yeux d’Alice se mirent à papilloter, sa vue se brouilla et les ténèbres l’engloutirent, la berçant au rythme de la musique.
Modifié en dernier par Tamika le 01 Fév 2016, 20:08, modifié 3 fois.
Image
Do I really look like a girl whit a writing plane ?
~ Lena the best ~


Spoiler: Voir
Image

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Tamika
Résident(e)
 
Message(s) : 404
Enregistré le: 05 Nov 2014, 19:16
Localisation : Belgique - dans les bras de mon homme

Re: The way of love [fanfiction naruto]

Messagepar Ryuji-San » 06 Avr 2015, 20:55

Très bonne argumentation du texte ! Si c'était mal raconter cela n'aurais eu aucun effet. Bravo à toi. :')
Image
Avatar de l’utilisateur
Ryuji-San
Pillier de Comptoir
 
Message(s) : 1500
Enregistré le: 30 Juil 2011, 00:31
Localisation : Avec Tohsaka

Re: The way of love [fanfiction naruto]

Messagepar Tamika » 06 Avr 2015, 21:08

Merci beaucoup, je posterai la suite d'ici peu, j'espère que ça te plaira également !
Image
Do I really look like a girl whit a writing plane ?
~ Lena the best ~


Spoiler: Voir
Image

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Tamika
Résident(e)
 
Message(s) : 404
Enregistré le: 05 Nov 2014, 19:16
Localisation : Belgique - dans les bras de mon homme

Re: The way of love [fanfiction naruto]

Messagepar lorino » 06 Avr 2015, 21:50

Tamika a écrit:IL est vrai que j'ai des difficultés avec l'orthographe et la conjugaison mais j'espère que ces problèmes ne vous gêneront pas dans votre lecture.


Non, tu fais pas trop de fautes (tu sais, quand on est habitué à lire les messages de dragon ...), en tout cas ça ne gène pas car c'est très bien écrit ! La suite ! Par contre, je n'ai pas lu/vu naruto, je rique d'être perdu ?
myanimelist : http://myanimelist.net/animelist/lorino | my visual novel list : https://vndb.org/u104982/

Image
♡ Merci à Lena pour cette bannière superbe ♡

Spoiler: Voir
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
lorino
Uploadeur
 
Message(s) : 2661
Enregistré le: 30 Jan 2015, 23:25
Localisation : @Helinn : je suis un garçon ;p

Re: The way of love [fanfiction naruto]

Messagepar Tamika » 06 Avr 2015, 22:03

Ca risque d'être compliqué, en effet, mais ne t'en fait pas, je ferais en sorte de ne pas te perdre en chemin <3
Image
Do I really look like a girl whit a writing plane ?
~ Lena the best ~


Spoiler: Voir
Image

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Tamika
Résident(e)
 
Message(s) : 404
Enregistré le: 05 Nov 2014, 19:16
Localisation : Belgique - dans les bras de mon homme

Re: The way of love [fanfiction naruto]

Messagepar santaclose » 08 Avr 2015, 18:39

Tamika a écrit:IL est vrai que j'ai des difficultés avec l'orthographe et la conjugaison mais j'espère que ces problèmes ne vous gêneront pas dans votre lecture. Si vous avez quoi que ce soit à me dire afin que je m'améliore, je vous en prie.


Déjà à ce moment là, j'étais conquis.

Le texte : Que dire, que dire... C'est court, c'est un fait, mais la suite ne saurait tarder alors ça ne rentre pas en ligne de compte. Les fautes sont mineures ou dues à des erreurs d'inattention (donc c'est passable et cela n'handicape pas le texte). Pour ce qui est de l'histoire, ce n'est ni plus ni moins que la réalisation par écrit d'un fantasme que nous avons tous eu (du moins les habitants du fofo), il m'est donc impossible de le critiquer. Le choix de l'univers de Naruto n'est pas je pense le plus judicieux. Non pas que je n'aime pas Naruto (quoique la fin me parait lamentable), mais l'univers y est particulièrement délimité et empêche la découverte de nouveaux horizons. Visiter Konoha ou Suna, quelque soit le village, ou le territoire, il est connu des lecteurs et des fans en général : Tu auras donc du mal à nous surprendre (j'attends que tu me détrompes).

Bilan : Satisfaisant, la langue est très correcte, le sujet est limité mais j'ai confiance, évite cependant un pathos inutile qui risque d'ennuyer le lecteur et de détourner l'attention vers ta psychologie avant même de nous avoir intégré dans ton imaginaire.

Sur ce, j'attends avec impatience la suite de cette histoire et je serai au rendez-vous pour te féliciter, te critiquer, te faire chialer (de rire ou de douleur), voire te faire roter du sang avec un chidori dans la trachée. A plus dans le bus.
Image


Nel mezzo del cammin di nostra vita mi ritrovai per una selva oscura, ché la diritta via era smarrita.

Divina commedia, incipit
Spoiler: Voir
Image

un grand merci à Sachi pour la signature
Avatar de l’utilisateur
santaclose
Résident(e)
 
Message(s) : 390
Enregistré le: 28 Fév 2014, 23:56
Localisation : Trenzalore

Re: The way of love [fanfiction naruto]

Messagepar Tamika » 08 Avr 2015, 19:16

Merci beaucoup Santa pour ton commentaire. Je vais faire attention à bien mettre le lecteur dans l'ambiance d'autant plus que Lorino ne connait pas l'univers de Naruto. Pour te surprendre, il y aura déjà les capacités de mon personnage qui sont ... très peu commun va-t-on dire. Sur ce, je vais changer intégralement mon chapitre 2 :D
Image
Do I really look like a girl whit a writing plane ?
~ Lena the best ~


Spoiler: Voir
Image

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Tamika
Résident(e)
 
Message(s) : 404
Enregistré le: 05 Nov 2014, 19:16
Localisation : Belgique - dans les bras de mon homme

Re: The way of love [fanfiction naruto]

Messagepar santaclose » 08 Avr 2015, 19:51

Oplaboum ! Calmons-nous très chère ! Mon avis était éminemment subjectif, tu n'as pas à changer ton style ni ton texte. Au fur et à mesure de tes écrits tu vas développer une subtilité qui te sera singulière. Si tu modifies ton texte par rapport à nos commentaires, tu vas perdre ce qui fait le charme. Je préconise une attention constante à ce que l'on écrit, pas une pseudo-censure qui risque de te contraindre et de transformer ton texte en "notre" texte. Ne t'abandonne pas aussi facilement aux conseils d'un idiot qui n'a pas su peser ses mots.
Image


Nel mezzo del cammin di nostra vita mi ritrovai per una selva oscura, ché la diritta via era smarrita.

Divina commedia, incipit
Spoiler: Voir
Image

un grand merci à Sachi pour la signature
Avatar de l’utilisateur
santaclose
Résident(e)
 
Message(s) : 390
Enregistré le: 28 Fév 2014, 23:56
Localisation : Trenzalore

Re: The way of love [fanfiction naruto]

Messagepar Tamika » 08 Avr 2015, 19:56

Le problème c'est que j'ai l'impression d'écrire comme un pied mon chapitre. Du coup, je ne suis pas contente de mes écrits (c'est très rare que ce soit contente de ce que je fais d’ailleurs). J'ai l'impression que je passe à côté de l'essentiel et donc, que je ne pourrais pas vous emporter avec moi dans cette aventure.
Image
Do I really look like a girl whit a writing plane ?
~ Lena the best ~


Spoiler: Voir
Image

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Tamika
Résident(e)
 
Message(s) : 404
Enregistré le: 05 Nov 2014, 19:16
Localisation : Belgique - dans les bras de mon homme

Re: The way of love [fanfiction naruto]

Messagepar GrainderiZ » 11 Avr 2015, 15:08

Wow wow wow
:kyahoo:
Tamika, j'ai été subitement séduit par ton texte !
Je vais répéter ce qu'il a été dit par mes VDD, mais c'est en effet un fantasme qui touche la plupart d'entre nous. Je rejoins cependant Santa sur le choix de l'univers de Naruto... Oo
Le vocabulaire est présent, et pour ma part, je ne trouve pas que ce "pathos" (dixit Santa) soit inutile, je pense qu'il nous aide au contraire à mieux nous projeter dans l'esprit du personnage, sans trop en faire pour autant.
Je ne relèverai pas les quelques fautes d'orthographe, mais le choix des temps m'a parfois déboussolé (mélange de passé simple et d'imparfait)...

Bref, un court début plutôt simple mais qui nous met tout de suite l'eau à la bouche !! :kglinse:
Nous attendons avec impatience la suite ! ^^

---

Tamika a écrit:Le problème c'est que j'ai l'impression d'écrire comme un pied mon chapitre. Du coup, je ne suis pas contente de mes écrits (c'est très rare que ce soit contente de ce que je fais d’ailleurs). J'ai l'impression que je passe à côté de l'essentiel et donc, que je ne pourrais pas vous emporter avec moi dans cette aventure.

Ne te tracasses pas trop la tête ^^
Écris comme tu en as envie, nous nous occuperons d'en faire les commentaires !
:kglinse:
Image
"Un grain de riz peut faire pencher la balance, un homme peut faire la différence"
Avatar de l’utilisateur
GrainderiZ
Résident(e)
 
Message(s) : 568
Enregistré le: 27 Mai 2014, 22:19

Re: Les vieux font de tiroir de tata Tami

Messagepar Tamika » 01 Fév 2016, 18:26

Salut tout le monde, j'ai décidé de faire une bibliothèque de ce que j'avais à la place de ma fiction Naruto. J'ai retrouvé assez bien de choses donc, allez-y faites-vous plaisir. Les critiques constructives, j'adore ça. (et si vous corrigez mon orthographe, je vous vénère haha)
Image
Do I really look like a girl whit a writing plane ?
~ Lena the best ~


Spoiler: Voir
Image

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Tamika
Résident(e)
 
Message(s) : 404
Enregistré le: 05 Nov 2014, 19:16
Localisation : Belgique - dans les bras de mon homme


Retour vers Bibliothèque

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité