[Episode] Uchuu kyoudai

Postez vos commentaires sur nos Animes ! (au sein des topics existants)

Modérateurs: lorino, wigame, Modérateurs

Règles du forum
N'utilisez pas ce forum pour Signaler un problème au sujet d'un anime, mais utilisez le lien "Signaler un problème" depuis la fiche de l'anime sur le site, merci ! (cette partie concerne uniquement les avis/commentaires sur les oeuvres)

Re: [Episode] Uchuu kyoudai

Messagepar drahus » 01 Mars 2015, 17:37

amateur d'aéroplanes a écrit:Ce que je veux dire, c'est que le nombre de projets abandonnés par les sociétés françaises concernant les mangas et animés nippons me semblent en nette augmentation. La rentabilité n'est tout simplement pas assuré pour ces entreprises...


Au japon ils sont déjà des blem de piratage intense comme ils disent.

En France des le départ y'avais rien ou presque pour traduire les animes, des communautés se sont monté et les gents ont pris l’habitude d'avoir axé a leurs animes de façon gratuite, faut juste être patient, j'en fait partie.

Le blem souvent les traductions sont médiocre comparé aux traductions amateurs....c ironique quand ont y pense, bref plutôt que d'acheté une version médiocre française je préfère attendre qu'elle s'auto-détruise qu'ils perdent leurs licences c qui donne un retour a la normal en quelque sorte.
Avatar de l’utilisateur
drahus
Habitué(e)
 
Message(s) : 82
Enregistré le: 24 Avr 2012, 20:17

Re: [Episode] Uchuu kyoudai

Messagepar eman_fei » 13 Mars 2015, 08:13

drahus a écrit:Le blem souvent les traductions sont médiocre comparé aux traductions amateurs....

j'ai participé par deux fois à des équipes de fansub en tant que traducteur en/fr. Je comprends très bien ce que représente cette tâche et les difficultés qui l'accompagnent. En l'occurrence, je ne suis absolument pas d'accord avec toi. Il existe quelques équipes de fansub qui de temps en temps ont eu un traducteur digne de ce nom (faut bien comprendre qu'il y a un turnover énorme) mais c'est très loin d'être le plus "souvent". Donc non, les traductions de fansub sont plus souvent médiocres que bonnes et en comparaison celles des professionnels sont largement meilleures au niveau du français mais ... et c'est là que le bât blesse, régulièrement erronées alors qu'on attend un niveau "professionnel" justement. J'ai effectivement entendu parler de pb de qualité avec les BR/DVD d'@nime mais je n'en ai jamais acheté. Si c'est le cas, ils sont loin d'être la règle.

Donc si tu veux des traductions avec le moins de contresens, de faux amis que le trad en/fr perçoit même pas, où le trad fait l'effort d'aller se renseigner sur le vocabulaire du domaine, tu as plus de chance en allant du côté des pros qu'en allant dans le fansub. Je me souviens encore d'un épisode de Boku wa tomodachi ga sukunai Next où le trad n'avait pas été fichu de comprendre que la vosta qui disait "there will be no continuity" signifiait "ne pas être raccord" puisqu'on était en train de filmer une scène...
Avatar de l’utilisateur
eman_fei
Habitué(e)
 
Message(s) : 69
Enregistré le: 18 Juin 2012, 23:14

Re: [Episode] Uchuu kyoudai

Messagepar Olex » 13 Mars 2015, 20:43

Pour le cas d'Uchuu, Kana n'a PAS pu continuer l'exploitation. Les ayant-droits n'ont pas souhaité poursuivre le contrat (et aux dernières nouvelles, la plateforme légale ADN a à peine rentabilisé l'affaire). Attention vous entrez dans le monde du HS, parlez de l'anime :niark:

Je l'avais commencé il y a peu de temps, un space-opera qui met du temps à se mettre en place et auquel j'ai un peu de difficulté. Mais je vais m'y remettre. Merci mangakam pour la mise en ligne, manque plus qu'une grosse partie. :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Olex
Résident(e)
 
Message(s) : 337
Enregistré le: 03 Jan 2013, 02:43
Localisation : Bercy, Paris' Area (réseau ministériel)

Re: [Episode] Uchuu kyoudai

Messagepar Nox » 14 Mars 2015, 05:27

Bon, il est tard, et je devrais pas pousser pour boucler les derniers épisodes d'une série à cette heure. Mais bon, quand il reste 4 ou 5 épisodes d'une série de 99, on a envie de connaitre la fin. Voilà, j'ai fini, et je vais commencer à étaler la confiture. Vous êtes prévenus, ca va coller...

Avant de commencer, quelques spéciales dédicaces (une fois n'est pas coutume). D'abord à Mangakam, puisque j'aurais juste jamais vu cette série si je n'avais pas tiqué sur la liste des uploads sur la page d'accueil de AU, et ensuite, à l'OP, GanG, dont le post a eu la bonne idée de me convaincre de me lancer. Gégé les gars, parce que ca faisait un bail que j'avais pas vu une série qui avait autant su m'accrocher au fauteuil.

Si je devais résumer "Uchuu Kyoudai" en quelques mots, je dirais... "Solide" ou "à l'épreuve des balles". Ce que je veux dire, évidemment, c'est pas que la boite du DVD est en kevlar (oO), mais bien que l'écriture ellenvoidupaté. La cohérence est absolue, les personnages exemplaires, l'univers comme l'histoire fouillés et totalement crédibles, les nombreux détails dans tous les domaines savamment distillés, l'ensemble franchement trippant. Le dossier de l'écriture va d'ailleurs être le plus important que je vais essayer de détailler. Et pour cause, c'est ce qui fait la force de la série. Mais en même temps, je vais me débarrasser d'emblée du principal défaut de l'anime... Il n'y a pas de fin. Sisi, 99 épisodes, et pas de fin. La raison semble être que la série adapte un manga encore en cours de parution. Mais pour ceux qui auraient lu jusque là et se diraient "houla pitain, encore un truc qui finit en eau de boudin", je préviens de suite: Ce n'est pas une bonne raison pour passer votre chemin! (reste là enfoiré! :D)

Pourquoi c'est pas une raison pour passer son chemin? Eh bien tout simplement parce que s'il est vrai que la série avance plutot lentement, elle n'est pourtant jamais chiante, ce qui est décrit est toujours interessant, utile et pertinent, et la situation évolue suffisamment pour qu'on ne ressente pas de frustration particulière. D'une manière générale, à l'épisode 99, on a compris, en gros, ce que tient à raconter "Uchuu Kyoudai". Ce qui nous intéressera, ce sont les péripéties rencontrées en chemin. Il n'y a pas plein de twists scénaristiques à moitié crédibles. Toute l'histoire se tient parfaitement, mais il y a malgré tout pas mal de choses qu'on a du mal à prévoir. Je me suis sempiternellement demandé comment la suite allait se passer. Si dans les grandes lignes, c'est prévisible, on ne sait jamais comment l'histoire va tracer son chemin. On peut echaffauder plusieurs théories pour un moment donné. Peut être qu'on aura juste, mais dans l'ensemble ce sera un coup de bol, comme à la loterie. C'est peut être ce talent de réinventer et de soigner des détails capables d'épaissir ambiance, personnages, et histoire, qui rend cette série si passionnante malgré son rythme relativement lent.

On pourra dire que l'abus de flashbacks dans la japanimation fait le même effet qu'un double litre de vodka (ca saoule quoi). "Uchuu kyoudai" est le genre d'anime qui en utilise ENORMEMENT. Je déteste les flashbacks. Vraiment. Mais bizarrement, dans cette série, je me suis quasi jamais dit "bord d'ailes... Encore un ****ing flashback de samère la *******" comme je le fais régulièrement quand je suis confronté à cette plaie de la japanimation. Non vraiment, je trouve qu'en général ce recours est juste chiant, sert à faire du bouche trou, coupe l'action, et parle de personnages complètement cons dont on se fout totalement. Et dans cette phrase, se trouvent les raisons pour lesquelles ce n'est pas un défaut de "Uchuu kyoudai". Ici, ces flashbacks nous permettent progressivement de comprendre certains enjeux clefs se situant dans le passé peu à peu dévoilé de certains personnages, qui cette fois sont intéressants. Ils interviennent généralement dans des moments qui ne coupent pas l'action, et apportent toujours un quelque chose à l'intensité de la scène qu'ils interrompent. Et ça, c'est exemplaire de la qualité d'écriture de la série.

Bien sûr, on a ici un seinen, pas un shounen. Pourquoi cette classification? Bah, à mon avis, parce qu'il n'y a pas de supers pouvoirs, parce qu'on met l'accent sur la crédibilité, parce qu'on ne caricature pas les personnages pour les faire rentrer dans un sous-genre préformaté, et parce que le côté tranche de vie s'attarde avant tout sur la mise en scène de situations complexes auquel n'importe quel humain pourrait être confronté, plutôt que sur un humour, ou une action répétitifs servant à illustrer l'évident décalage de personnages hauts en couleurs. Finalement, la particularité dans cette anime qui tranche avec nos petites vies mornes, ça reste que la caméra, ici, elle est tournée haut vers le ciel.

Pas la peine de m'étendre des masses sur les nombreux personnages après tout ça. Chacun a son profil, qui n'est pas forcément juste "type". Les personnages ont des caractéristiques dominantes, mais ils sont nuancés (à part Lowry peut être?), ce qui contribue à leur brosser un caractère plutot que de les assujettir à un rôle (comme c'est le cas dans pas mal de shounen, où on trouve le coincé, l'obsédé (le pire), le débile, le bourrin, le tombeur, etc). La série raconte les rêves d'espace de 2 frères. Mais si je devais donner le premier rôle à l'un deux, ce serait à Mutta. Ce personnage, comme certains autres, est la version édulcorée/complexifiée d'un pendant shounen. Ici, ce serait le mec banal, pas sûr de lui, et timide. Mais comme dans "Uchuu kyoudai" on survole les stéréotypes du shounen, c'est pas vraiment un problème. Même si parfois, il m'a donné envie de dire "Bon ça va là... Va falloir arrêter d'être c**!", il ne m'a jamais suffisamment gonflé pour que ca fasse plus que m'effleurer. Reste que contrairement à son frère, il a quand même du mal à se débarrasser de son balai dans le derche "made in Japan"... Ca dénote un peu quand il est le seul personnage de l'épisode à ne pas agir "à l'européenne". On note d'ailleurs que les comportements des divers personnages sont (relativement) crédibles en fonction de leur nationalité. J'ai vu mieux ("BECK", référence absolue dans ce secteur, et pas mal d'autres en fait... regardez-le!), mais j'ai surtout vu pire (presque tout le reste de ce que j'ai vu).

Parlons vite fait de l'aspect graphique. Fidèle à son propos et à son écriture, on a ici un chara design qui se veut "naturel". Pas d'exagération graphique ici, comme les grands yeux, les coupes délires ou les traits de visages exagérément simples/fins. En conservant le style "manga", le trait se veut "réaliste", et l'image de la fiche donne un bon exemple de ce que je veux dire. C'est une règle uniforme dans l'anime, et je dois bien dire que j'ai kiffé le rasta jamaïcain :lol:. De même, on reconnaitra au premier coup d'oeil un américain d'un japonais ou d'un indien, et pour une fois, les noms anglais ne sont pas complètement barrés/à l'ouest. L'ensemble du dessin (backgrounds, scènes, designs divers, compos,...) suivent le même genre de règle. Il y a pas mal d'efforts (d'ailleurs) mis sur les différences culturelles. Attardez vous sur des plans de Moscou (superbes), de Houston, de Floride, ou du Japon, vous verrez à quel point le boulot est superbement recherché et soigné. Impossible de ne pas comprendre où se déroule une scène donnée. Franchement, ce genre de soin apporte une dimension phénoménale à ce genre d'oeuvre, qui se base sur la crédibilité. Il y a de rares scènes dans la série (notamment à la fin) où les personnages en plan large sont baclés. Mais d'une manière générale, les plans larges sont soignés, et l'animation de trés haute volée (épisode 95 ou 96, quand vous verrez le nourisson saisir le doigt de son papa, pensez à ce que j'écris là). La 3D est également bien intégrée et certaines scènes lunaires sont à couper le souffle et invitent au voyage. Bref, artistiquement, c'est un quasi sans faute, techniquement, c'est de la trés bonne qualité. Encore un point fort de la série.

99 épisodes, c'est long. Et mon commentaire prend le même chemin. Il y aurait encore pas mal à dire, alors que j'ai déjà essayé de résumer. Je vais faire un dernier point sur la musique en guise de conclusion. On trouve je crois 8 OP et ED différents. La plupart sont vraiment sympas, notamment l'ED qui passe autour de l'épisode 60 (je crois), quand bien même c'est pas mon style de musique. Au niveau de l'OST, j'ai repéré un morceau de piano qui revient souvent. Comme d'hab, c'est le recours facile, mais efficace, qui donne un sacré quelque chose à la série. La musique soutient parfaitement l'image et fait un excellent boulot.

Finalement, on est pas loin du chef d'oeuvre. Mis à part les petits détails que j'ai listés plus haut, je vois mal ce qui pourrait être mieux fait dans cette série. Peut être que le comportement général de Mutta ferme certaines options scénaristiques, peut etre que le refus de l'auteur de jouer à l'excès sur la corde sensible le prive de l'Oscar qu'il n'aurait alors pas mérité (pour une raison ou une autre, aux Oscars, vous verrez plein de drames, rarement des comédies). Pour apprécier cette oeuvre, je pense qu'il faut savoir en savourer les subtilités. Car c'est une oeuvre avec un grand O, subtile, attachante, poignante, stressante, passionnante, comme seuls les grands animes peuvent l'être. Sans doute qu'il faut avoir une certaine maturité (seinen?). Mais je doute pas que même les plus jeunes sur AU pourraient trouver leur compte ici. Quoi qu'il en soit, je recommande fortement de ne pas passer à côté de ce "Uchuu Kyoudai".

9/10

*end spam*
Modifié en dernier par Nox le 14 Mars 2015, 18:21, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Nox
Résident(e)
 
Message(s) : 568
Enregistré le: 26 Mars 2013, 18:42
Localisation : Pau (64)

Re: [Episode] Uchuu kyoudai

Messagepar LouFromAsgard » 14 Mars 2015, 08:46

Bonjour !
Que dire de cet anime ?
Bon que j'en suis accro depuis une semaine à raison de 3 eps par jour plus une dizaine le week-end dernier, déjà.

C'est un anime hors normes, très loin des school-life, des harem et autres ecchi.
Il s'agit clairement d'un anime où la passion professionnelle et l'amitié entre deux frères sont prépondérants et sont racontés par de multiples flash-backs qui viennent rafraichir et dynamiser une action volontairement lente.
De plus, la narration est volontairement centrée sur le frère ainé, Namba Mutta, qui marche sur les traces de son frère Namba Hibito pour devenir peut-être un jour astronaute.

Allez, un tout petit peu de spoil sinon ma critique ne sert à rien :
Spoiler: Voir
Les deux frères Namba, Hibito 10 ans et Mutta 13 ans, se promènent souvent la nuit dans la forêt et regardent la lune et les étoiles. La nuit d'été 2006 célèbre pour le coup de boule de Zidane lors de la coupe du monde - ils voient un OVNI qui reste stationnaire un moment puis semble s'en aller vers la lune. Ils décident tous les deux de devenir astronautes et d'aller sur la lune.
Devenus adulte, le jeune Hibito a continué avec une volonté inflexible à travailler d'arrache-pied pour devenir astronaute, bien qu'il ait un peu plus de difficultés à l'école que son frère ainé Mutta.
Mais ce dernier a renoncé à son rêve, plus par réalisme pratique que par manque de capacités semble-t-il.
Nous suivons dès le premier épisode la vie de Mutta à 31 ans début 2025, qui se fait virer de son job pourtant lucratif de designer automobile parce qu'il a mis un coup de boule à son chef direct car celui-ci avait insulté Hibito, célèbre pour avoir été désigné premier japonais à poser le pied sur la lune.
Après avoir cherché en vain du boulot dans son domaine - il a été blacklisté à cause de son geste - il décide de tenter sa chance lui aussi comme astronaute auprès de l'agence japonaise de l'espace, la JAXA. C'est le début d'une longue série d'épreuves.

Fin du spoil.

Comme le disaient les précédents contributeurs, il faut bien comprendre qu'au japon, être frère ainé c'est un rôle très important.
On doit être parfait, montrer l'exemple, ouvrir la voie pour ses frères et sœurs cadets.
Et c'est bel et bien ce que Mutta a fait, pourtant : major de promotion dans une école d'ingénierie mécanique, designer d'une automobile qui s'est très bien vendue, etc.
Seulement voilà, pendant ce temps, son petit frère Hibito a poursuivi son rêve et il va bientôt être le premier japonais à poser le pied sur la lune.
Du coup, Mutta se sent inférieur, et pour lui, postuler comme astronaute est très difficile car il sera alors le suiveur de son petit frère au lieu d'être celui qui ouvre la route...
Mais il va le faire quand-même.

Cet animé au rythme lent et aux multiples flash-back sur l'enfance des deux frères pourrait être assommant car trop sérieux.
Mais voilà, de l'humour dispensé à doses justes parsème l'histoire, à la fois dans les flash-back et dans la vie de Mutta, ce qui fait qu'on ne s'ennuie jamais.
J'ai ressenti a passion de ces deux frères pour ce qu'ils font, mais sans que ça devienne pesant.
Mention spéciale à la troisième partie des sélections, vers les épisodes 15 à 20.

Bon, l'action s’essouffle vers les épisodes 22 - 25, ça s'étire un peu en longueur et il y a des répétitions, mais ne baissez pas les bras ça vaut le coup de continuer, surtout si vous êtes comme moi des fans de la conquête spatiale.

Merci aux fansubs qui nous ont concocté la traduction, et merci à Anime-Ultime de mettre ces épisodes à disposition !
Bravo à Ryocu, Mangakam, Soso, Mjeff et tous les autres qui font de ce site ma source de détente préférée depuis des années !
Allez voir Allison to Lilia (méconnu, à mon avis), Amagami SS, Ano hi Mita Hana no Namae wo Bokutachi ha Mada Shiranai, Bounen no Xamdo, Bungaku Shoujo, Campione!, Chihayafuru, Clannad et sa suite Clannad after story (préparez les mouchoirs !), Dakara Boku wa H ga Dekinai (echhi, mais avec une histoire), Denpa Onna to Seishun Otoko (barré, mais bien), Fantasista Doll, Freezing, Gekkan Shoujou Nozaki-kun, GoSick, H2O - Footprints in the Sand (attention, très dur), Hagure Yuusha no Estetica (enfin un ecchi avec un héros, un vrai), Hanasakeru Seishonen, Hanasaku Iroha, Hanbun no Tsuki ga Noboru Sora, Hidan no Aria, High School DxD, Himitsu - La révélation (excellent), Hyouka, Jojo's Bizarre Adventure, Kamisama Hajimemashita, Kanon (2006), Kemono no Souja Erin (méconnue, dommage car c'est très bien), Kimi ga Aruji de Shitsuji ga Ore de (très drôle), Kimi ni Todoke (une vraie romance classique, drôle et émouvante), Kiss X Sis, Knights of Sidonia (Excellente SF !), Kokoro Connect (si vous ratez cette série incroyable je ne vous parle plus), Kono Minikukumo Utsukushii Sekai, Kotoura-san (ne vous arrêtez pas au côté sombre du premier épisode, s'il vous plait), Kyou no Asuka Show (tellement bien observé !), La Corda d'Oro (la première série est bien, la seconde est assez... dispensable), Ladies vs Butlers (encore de l'ecchi intelligent), Little Busters !, Mahou Sensou, Mahouka (pas dispo ici, hélas), Majestic Prince, Maoyuu Maou Yuusha, Mashiroiro Symphony (romance sous une apparence de harem), Mahou Tsukai ni Taisetsu na Koto (triste mais très bien !), Neo Angelique (pas mal, dans le style Candy, mais fantastique), Nodame Cantabile (tellement drôle !), Nogizaka Haruka no Himitsu (romance distrayante), Non non Biyori, Ookami to Koushinryou (Spice and Wolf), Ore no Kanojo to Osananajimi ga Shuraba Sugiru (Alias OreShura), Otome wa Boku ni Koishiteru, Panty & Stocking, Princess Lover, Psycho-pass (excellent), Ray, Red Data Girl, Rescue Wings, Rinne no Lagrange, RWBY (les trailers sont sur A-U mais pas la série), Sakurasou no Pet na Kanojo (romance un vrai scénario sur le don artistique), Sankarea, Shuffle (LE harem par excellence), Strike Witches (un délire), Suisei no Gargantia, Sukitte Linayo (romance bonbon), Tari Tari, Tasogare Otome x Amnesia (rien que pour la musique, ça vaut le coup !), Tayutama_Kiss_on_my_deity, Toradora (indispensable romance intelligente), Towa no Quon, Uchuu Senkan Yamato 2199, Unbrakable Machine Doll, Video Girl Ai, Yowamushi Pedal, Zero no Tsukaima, Zetsuen no Tempest (ne pas rater cette histoire excellente !)...
Code : Tout sélectionner
     ___
     \  \                   Lou' from Asgard
      \  \       ___________________     __       _____________
     __\  \     |___________________|    \ \     |____________ \
    /  /\  \     _______    _   ____     _\ \     ____________\ \
   /  /  \  \   |_____  \  | | |____|   / /\ \   |  _  ___  |  \ \
  /  /    \  \        |  | | |         / /  \ \  | | \ \  | |   \ \
 /  /______\  \ |\____|  | | |_____/| / /____\ \ | |  \ \ | |____\ \
/______________\|________| |________|/__________\|_|   \_\|_________|
Avatar de l’utilisateur
LouFromAsgard
Touriste
 
Message(s) : 44
Enregistré le: 27 Sep 2012, 22:40
Localisation : Epinay sur Seine, Seine St Denis, France

Re: [Episode] Uchuu kyoudai

Messagepar LouFromAsgard » 24 Mars 2015, 11:57

Ah Mangakam tu me fais plaisir !
J'en suis à l'épisode 71, je suis malade chez moi avec rien d'autre à faire (ou presque) que de mater ma série du moment, et je me disais que j'allais tomber en panne d'épisodes...
Et que vois-je ? Tu ajoutes les épisodes 76 à 85 !
Tu es le meilleur. Je t'aime. :-)
<3
Arigato Gozaimashita
Code : Tout sélectionner
     ___
     \  \                   Lou' from Asgard
      \  \       ___________________     __       _____________
     __\  \     |___________________|    \ \     |____________ \
    /  /\  \     _______    _   ____     _\ \     ____________\ \
   /  /  \  \   |_____  \  | | |____|   / /\ \   |  _  ___  |  \ \
  /  /    \  \        |  | | |         / /  \ \  | | \ \  | |   \ \
 /  /______\  \ |\____|  | | |_____/| / /____\ \ | |  \ \ | |____\ \
/______________\|________| |________|/__________\|_|   \_\|_________|
Avatar de l’utilisateur
LouFromAsgard
Touriste
 
Message(s) : 44
Enregistré le: 27 Sep 2012, 22:40
Localisation : Epinay sur Seine, Seine St Denis, France

Re: [Episode] Uchuu kyoudai

Messagepar Canaa » 03 Août 2016, 14:43

Je tiens a dire qu'il existe un film base sur ce manga ....

Petit spoil : il vas juste un peu plus loin que l'anime ...... Je sais : je viens de mettre un pave dans la mare. :kxD:
Avatar de l’utilisateur
Canaa
Petit leech
 
Message(s) : 2
Enregistré le: 30 Juin 2016, 18:56

Film Uchuu kyoudai

Messagepar amateur d'aéroplanes » 04 Août 2016, 16:48

Je pensais que le film ne sortait que le mois prochain. Il est déjà disponible ?
L'abus d'armes nucléaires est dangereux pour la santé.
Avatar de l’utilisateur
amateur d'aéroplanes
Pillier de Comptoir
 
Message(s) : 1720
Enregistré le: 28 Nov 2011, 23:44
Localisation : Languedoc-Roussillon

Re: [Episode] Uchuu kyoudai

Messagepar mangakam » 04 Août 2016, 18:12

Avatar de l’utilisateur
mangakam
Ecchi master
 
Message(s) : 6080
Enregistré le: 30 Mars 2011, 21:04
Localisation : Charente Maritime

Re: [Episode] Uchuu kyoudai

Messagepar amateur d'aéroplanes » 04 Août 2016, 21:19

Il y a un DVD annoncé pour le 23 septembre avec des scènes inédites :mrgreen:

http://adala-news.fr/2016/04/le-dvd-du- ... -au-japon/
L'abus d'armes nucléaires est dangereux pour la santé.
Avatar de l’utilisateur
amateur d'aéroplanes
Pillier de Comptoir
 
Message(s) : 1720
Enregistré le: 28 Nov 2011, 23:44
Localisation : Languedoc-Roussillon

Précédent

Retour vers Animes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 2 invités