[Film] Blood-C: The Last Dark

Postez vos commentaires sur nos Animes ! (au sein des topics existants)

Modérateurs: lorino, Ectalite, RaINinGu, borrougagnou, KaitoJoker, Modérateurs

Règles du forum
N'utilisez pas ce forum pour Signaler un problème au sujet d'un anime, mais utilisez le lien "Signaler un problème" depuis la fiche de l'anime sur le site, merci ! (cette partie concerne uniquement les avis/commentaires sur les oeuvres)

[Film] Blood-C: The Last Dark

Messagepar AU_bot » 23 Mars 2013, 00:50


Synopsis:

L’histoire prend place dans la capitale Japonaise, Tokyo, six mois après les évènements de la série animée Blood-C.



Saya, l’une des vampires les plus dangereuses de son espèce, qui a subi un lavage de cerveau dans la série, erre dans la ville pour retrouver et surtout se venger de Fumito Nanahara, auteur de ses malheurs.



Elle rencontre un groupe de jeunes activistes cherchant à contrer les plans de la puissante organisation secrète Tower que dirige Fumito, suite à la politique répressive qu'elle instaure dans la mégalopole et ses nombreux méfaits; Elle se joint à eux pour accomplir sa vengeance.



-amateur d'aéroplanes -



TITRE ORIGINAL : Blood-C: The Last Dark

ANNÉE DE PRODUCTION : 2012

STUDIO : [PRODUCTION I.G]

GENRES : [ACTION] [FANTASTIQUE & MYTHE] [HORREUR]

AUTEUR : [CLAMP]

TYPE & DURÉE : 1 FILM 110 mins




Source: Animeka
Avatar de l’utilisateur
AU_bot
'Spèce de Gros Bot
 
Message(s) : 10599
Enregistré le: 30 Mars 2008, 22:30

Re: [Film] Blood-C: The Last Dark

Messagepar mangakam » 23 Mars 2013, 00:52

Voici le film en exclue !!!

je remercie Boethia et sa fibre optique ^^

et la team la Yakusoku no Fansub qui la fait en plus en version bluray

édit: bon je me suis tromper il a pas l'air d’être en bluray ....
Avatar de l’utilisateur
mangakam
Ecchi master
 
Message(s) : 6080
Enregistré le: 30 Mars 2011, 21:04
Localisation : Charente Maritime

Re: [Film] Blood-C: The Last Dark

Messagepar Boethia » 23 Mars 2013, 01:12

je remercie Boethia et sa fibre optique ^^


Mais de rien Oji-san ! :D

Pour ma part je viens de terminer le film... Etant un grand fan de la série je l'ai bouffé pendant l'upload ^^ Tout ce que je peux vous dire c'est que : visuellement c'est parfait, la bande son déchire, l'action est au rendez-vous et aussi... le gore ! :D

Vous retrouverez aussi les seiyuu Nakamura Yuuichi (Okazaki Tomoya - Oreki Houtarou) et Suwabe unichi (Inaba Hiroshi - Takashi Komuro) dans des rôles secondaires mais qui font toujours autant plaisir t'as vu !

Je radote mais visuellement c'est terrible ! Vous allez en prendre plein les mirettes croyez-moi ! On est vraiment à des années lumières de la série au niveau de la réalisation !

Bref amusez-vous bien à le regarder, vous m'en direz des nouvelles...

Et merci à la Yakusoku no Fansub pour leur superbe travail, la release est impeccable ! Une version moins lourde est d'ailleurs en projet chez eux si vous préférez une release d'une taille moins importante. :)

Note MaL : 10/10

Ja !
Rédacteur en chef pour Anime Ultime // Président du club de journalisme // Co-fondateur de la Asobu no Fansub

Image

Je suis en retard, en retard comme cette salope de Lapin Blanc..

Asobu Isshonii !

Clubs :


Spoiler: Voir
ImageImage


Spoiler: Voir
Image
Avatar de l’utilisateur
Boethia
Célébrité
 
Message(s) : 1358
Enregistré le: 29 Avr 2012, 02:12
Localisation : Paris quelque part entre bastille et gare de lyon :)

Re: [Film] Blood-C: The Last Dark

Messagepar yonulosora » 23 Mars 2013, 01:19

comme l aura dis mangakam enfin . je maten a plus d action dans se film saya vas telle réusir a trouver et trucider son ennemi juré ? :wgnaha:
vous le saurai en regardant blood C LE FILM
Avatar de l’utilisateur
yonulosora
Touriste
 
Message(s) : 40
Enregistré le: 14 Juin 2012, 18:21

Re: [Film] Blood-C: The Last Dark

Messagepar jill_valentine » 23 Mars 2013, 06:44

magnifique film ^^ les actions sont vraiment pas mal puis les graphismes aussi ^^

mais c'est beaucoup moins gore que dans la série après c'est mon avis :)
jill_valentine
Petit leech
 
Message(s) : 1
Enregistré le: 23 Mars 2013, 06:37

Re: [Film] Blood-C: The Last Dark

Messagepar Yakusoku-fansub » 23 Mars 2013, 07:30

La version Blu ray ainsi que la version Dvd arrivent :).
Yakusoku-fansub
Touriste
 
Message(s) : 28
Enregistré le: 28 Déc 2012, 23:44

Re: [Film] Blood-C: The Last Dark

Messagepar mohilan » 23 Mars 2013, 11:37

Oh ! enfin la suite de Blood C et l'affrontement final (?) je ne m'attendais pas à ce que ça sorte sous forme de film... mais bon il n'y a pas de quoi se plaindre !
Avatar de l’utilisateur
mohilan
Petit leech
 
Message(s) : 7
Enregistré le: 08 Mai 2012, 15:21

Re: [Film] Blood-C: The Last Dark

Messagepar Dôji Rinne » 23 Mars 2013, 14:20

La version Blu ray ainsi que la version Dvd arrivent .

Est-ce une "promesse" ? :mrgreen: :kgomen1:

***

Ce film... organisation de jeunes hippis qui se donnent un nom en acronyme pour faire à la mode. Quand j'ai vu les deux idiots qui prenaient maladroitement des photos flous en paniquant sur la scène du crime, avant de s'enfuir en voiture, j'avais déjà deviné que ça serait ça. :eek:
Et puis l'autre petite gourde, ça ne lui vient pas à l'esprit que s'ils ont un couvre-feu, c'est pour éviter que les mous du gland et les blondes-attitude comme elle ne soit mise en danger ? :eek:


Elle a été blessée en protégeant Hiiragi, pourtant elle aurait put s'enfuir seule si elle le voulait.

Hiragi aurait dut rester discrète dès le départ et prendre la fuite avec les lycéens. Genre elle fait partie d'une organisation secrète mais fais tout pour être identifiée par l'ennemi. Tsss, lesbienne écervelée... (Oo)

En plus, Nanahara Fumito connaît déjà l'endroit de leur QG et doit bien se douter que son cousin Mogari a dressé un mouvement de résistance contre lui. Vous comprenez ce que ça veut dire ?
Spoiler: Voir
Ouais. Il leur "permet" de s'opposer à lui et d'aider Saya. Par ce qu'il les tient tellement par les co*illes qu'ils ne sont même pas une gêne pour ses plans. D'ailleurs, je me suis rendu compte après coup que, en effet, Fumito les contrôlaient depuis le début.


Je l'aime bien moi, Nanahara Fumito ; il ressemble à Johan Liebert, à ceci près qu'il ne rêve pas d'être le Dernier Homme vivant au monde, mais simplement de vivre en démiurge avec la femme qu'il aime - ça, c'est un Plan d'Avenir ! :kyay:


Que ferais-je si je découvrais que mon père est mort ?

C'est soit ça, soit il est passé dans le camp de l'ennemi.

... Ou alors, Fumito-shi lui a payé un voyage dans le Triangle des Bermudes. :kyay:


Nous sommes pareilles, nous nous sentons seul.

Tout le monde est seul. J'appelle ça le "Principe de l'Etranger", d'après le livre de Camus. :k¬.¬:


"Demandez, et l'on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et l'on vous ouvrira." L'Homme trouve les réponses par lui-même. Saya, as-tu trouvé ta réponse ?

Début 73è minute. En Chine Ancienne (ie avant la réforme de la Scholastique chinoise sous la République, puis sous Mao Zedong), les gens apprennaient les classiques littéraires chinois, en particulier ceux du Canon Confucianiste. Lors de débats, ils citaient de manière plus ou moins arbitraire les classiques, en particulier le canon des poèmes. Chaque argument commençait par une citation, suivi d'une interprétation. Cette méthode "classe" était considérée comme l'ultime façon de s'exprimer, au point que même les officiers militaires devaient en avoir une certaine connaissance, et il était attendu des ambassadeurs qu'ils en aient une parfaite maîtrise.
Dans le Japon de l'époque Edo, cette méthode d'art oratoire existait aussi mais elle était moins courante. Néanmoins, les gens issus de familles de samouraïs avaient souvent une bonne connaissance de ces grands classiques chinois.

Au fait, on retrouve cette façon de s'exprimer de temps en temps dans les épisodes de Souten Kouro - une série disponible sur Anime Ultime - et cela dès le premier ou second épisode. ;)



Commentaire sur le katana de Saya, au début du film. On la voit qui brise la lame en l'enfonçant dans le crâne du vampire et dans le sol, lors d'une attaque "en piquée" (si je puis dire). La casse n'arriverait pas dans la réalité (du moins avec un katana de qualité moyenne forgée traditionnellement). En fait, les japonais semblent parfois sous-estimer la solidité d'une lame de katana, on l'a vu par exemple dans les jeux vidéos Dark Souls, où les lames de type katana ont une solidité plus faible que celles des épées. En réalité, les katana sont plus solides que les sabres et les sabres sont plus solides que les épées. Je vais même vous expliqué pourquoi, chers lecteurs. ->

Spoiler: Voir
Définitions, tout d'abord.
Une épée est basiquement une lame droite à double tranchant. Arme de taille et d'estoc, polyvalente. Il y a aussi certaines épées (type rapières) qui se spécialisent dans l'estoc et sont peu ou pas utilisables pour les coups de tailles. Vous pouvez par exemple faire l'expérience en prenant un couteau et enfonçant la pointe dans un morceau de viande.

Un sabre est une lame avec un seul tranchant. Pas systématiquement courbe, mais la courbure permet de mieux profiter des qualités du sabre, donc la courbure est plus courante. Arme de taille. En général, un sabre est trop court et trop recourbé pour que la pointe soit utilisable en situation réelle, donc c'est uniquement une arme de taille.

L'utilité d'une épée, c'est que la pointe permet de percer plus facilement une armure. En exerçant son poids, sa force, sur la garde de la lame, l'énergie produite permet d'enfoncer l'arme plus facilement. Le fait que la pointe soit plus ou moins façonnée en triangle aux bords et au sommet aiguisés y est bien sur pour quelque chose.

L'utilité d'un sabre vient surtout pour les cavaliers. Car la coupe est délivrée en profitant de la vitesse de la monture et en y ajoutant celle de l'action de l'attaque (le mouvement du bras). En fait, le choc se répercute dans la structure de la lame et est absorbé par le dos, la partie non-aiguisée, qui est plus épaisse qu'une partie aiguisée. Vous pouvez expérimenté la façon d'utiliser un sabre avec un couteau et un morceau de viande... le plus souvent quand on utilise un couteau pour couper de la viande, on fait des va et viens, on "scie" le morceau de viande. Mais si la lame est bien aiguisée, bien tranchante, et que la coupe consiste en un mouvement ample, fluide et puissant, alors on s'enfonce loin dans la chair en un seul mouvement (éventuellement, ne tentez pas ça à table, si vous voulez faire "plus" que le figurer mentalement, prenez plutôt un établi, un couteau de cuisine ; soyez prudents et faites attention à vos doigts... ou alors regardez faire un boucher :kgomen1: ).

Par ce que "aiguiser" revient à faire mincir un bord et aplanir le fil de la lame, en quelque sorte, l'épée ne dispose pas de ce phénomène d'absorption des chocs, au contraire les deux bords aiguisés reçoivent en part égal le choc. Le fait que le sabre soit, intrinsèquement, plus massif qu'une épée de taille comparable, rajoute encore à l'efficacité de cette absorption, mais également à la puissance de la coupe (car ce qui fait la puissance d'une frappe tient dans deux critères : l’efficacité du tranchant et le poids de l'arme).

Paradoxalement, cela rend l'épée plus utile contre les soldats en armures, car il y a alors un effet contondant : le choc se répercute au-delà de l'armure dans la chair et les os du type en armure (il y a aussi un choc dans la main et le bras du gars qui frappe, que ça soit à l'épée ou au sabre, mais le choc est moins grand). Le même phénomène d'absorption rend le sabre moins efficace qu'une épée contre un type en armure. C'est aussi pour ça que certains cavaliers avaient des sabres très très courbes, je citerais par exemple les cimeterres, conçus à l'origine par des cavaliers.


Alors, pourquoi les katana sont-ils ventés comme des armes supérieures ? Eh bien en premier lieu, il y a la qualité métalurgique supérieure du "Tamahagane", l'acier qu'utilise les forgerons japonais traditionnels. Le Tamahagane est si beau et solide que la métalurgie moderne rame derrière. L'acier industriel est d'une qualité largement inférieur, c'est pourquoi les katana que l'on vend sur internet sont relativement pas chers, tandis que ceux produits au Japon comme des armes de luxe par des maîtres réputés se vendent jusqu'à 20 000€ environ. Les coûts de production, d'achat et la rareté du minerais Tamahagane à notre époque cause ce prix exorbitant. (Oo)

En fait, pour ceux qui aiment la SF, le Tamahagane est l'alliage le plus proche de l'adamantium de fiction (généralement un alliage à base de titane ou en fibres de carbone). Enfin, parmi ceux qui sont connus publiquement : l'armée ou les universités américaines ont sans doute cherchés à produire des alliages plus solides et avec un meilleur comportement de coupe ; au moins histoire de rafler un Nobel (c'est typique des ricains, ça).
Car pendant la forge, le Tamahagane absorbe de grandes quantités de carbones (le composant des diamants, le matériau le plus solide connu au monde). En plus de cela, le Tamahagane est un métal conciliant les deux types de fer, le fer solide et le fer mou. Le mou est plus facile à aiguisé et donc plus tranchant mais se casse facilement. Le fer solide a un moins bon comportement de coupe mais est plus durable. Pendant longtemps, les forgerons utilisaient uniquement le fer dur et produisaient des armes peu tranchantes. En occident, le problème fût résolu par les forgerons de Tolède et de Damas ; aujourd'hui encore l'acier damassé est réputé de part le monde pour ses motifs artistiques et ses qualités métallurgiques (mais le Tamahagane demeure objectivement supérieur sur ce point au Damassé).


Ensuite, comme vous l'aurez remarqué, les katana ne sont pas des épées, mais des sabres, car ils n'ont qu'un seul tranchant et un dos plus épais. En outre, ils sont longs et ont une faible courbure (à l'exception des Tachi, l'ancêtre du katana, qui était utilisé essentiellement par les cavaliers). Ils sont aussi très solides et tranchants. L'équilibre est fait entre tranchant et poids, car si la majorité des nihontô type katana tendent à se spécialiser vers le tranchant et à être des armes légères et maniables (un katana pèse en moyenne entre 800 grammes et 1,20kg, plus généralement 1kg), il existe aussi des armes plus lourdes (le nodachi par exemple, ou les katana du forgeron Dôtanuki, qui les faisait volontairement plus épais et donc plus lourds) ; de plus contrairement à la majorité des sabres et épées, les katana se manient à deux mains, mais peuvent aussi l'être à une seule main ; le fait de manier à deux mains permet des coupes plus puissantes et rectilignes. Ils sont bien équilibrés et polyvalents à l'usage ; des petits trucs sont même prévus pour renforcer le confort d'utilisation ou la polyvalence. Par exemple : la poignée est couverte de coton et de peau de requin, ce qui absorbe la sueur des mains (et empêche la poignée de devenir glissante, contrairement à nombre d'épées qui sont forgées d'un seul bloc). Autre exemple : le fourreau et la forme de la lame permettent de couper tout en dégainant (cf. Iaijutsu / Iaidô / Battôjutsu / Battôdô), ce qui n'est pas le cas avec une épée.

Il existe aussi des variantes sur le nihontô de type katana, comme par exemple le modèle avec un "tantô" forgé dans la soie (nakago) du sabre et dépassant du pommeau : un design créer par Horikawa Kunihiro (16è & 17ème siècle). Bien pratique pour donner des "coups de crosses" ! En outre, dans ce cas-ci, la seconde lame peut être en forme d'épée, droite et à double tranchants, permettant de faire plus facilement un trou dans une cotte de maille ou l'équivalent japonais ancien des gilets par balles (des cuirasses légères en fait, portée sous les vêtements).

Ou encore le katana "Kogarasu Zukuri", soit avec une pointe à double-tranchant, modèle inventé dit-on par le créateur du Tachi, le forgeron semi-légendaire Amakuni (8ème siècle). Oui, double-tranchant, et donc cumulant les avantages de l'épée et du sabre - on se rapproche un peu de l'arme ultime. De la triche ? Non, du savoir-faire. :wgnaha:
(D'ailleurs, Busujima Saeko utilise un Kogarasu Zukuri).



Alors, que serait-il arrivé dans la réalité ?
Spoiler: Voir
Le plus probable, c'est que la lame aurait été ébréché sur la pointe. On peut défendre le réalisme de Blood-C en arguant la possible force surhumaine de Saya - pourquoi pas ? Par ce que dans ce cas, la lame se serait enfoncé dans le sol. La pierre (et le bitume) n'est pas aussi solide que le fer ou l'acier. Il est pourtant largement possible pour un sabre ou épée de percer ces matériaux.

On peut aussi envisager que l'angle de pénétration était incorrect, endommageant la lame du katana. Mais la brisure était vraiment trop exagéré là aussi (d'autant plus que l'on voit mal une bretteuse expérimentée faire une coupe aussi "grossière", même si c'est dans une situation d'attaque inhabituelle). Dans la réalité, le sabre ne se serait alors pas enfoncé aussi profondément dans le crâne du vampire, il l'aurait transperçé de part en part lors de l'impact, puis se serait arrêté en rencontrant un sol dur, la tête aurait alors glissé le long de la lame jusqu'au sol. Eventuellement, Saya aurait lâché la poignée de l'arme, à cause de la surprise du corps que la main reste "trop haut" par rapport au buste. Peut être le sabre aurait-il été endommagé par l'impact avec cette surface extrêmement dure, mais cette casse spectaculaire est exagérée.

J'ajouterais aussi que les entraînements de Kenjutsu classiques enseignent au sabreur à protéger la lame de son katana. Le dos en particulier est une cible pour les attaques du tranchant adverse, car le fait de ne pas être aiguisé diminue sa résistance face aux attaques tranchantes comme contondantes (en d'autres termes, le renfort de solidité du dos du sabre est un rôle de soutien pour le côté tranchant). S'il est vrai que les katana sont "fragiles" c'est car le sang et l'eau peuvent faire rouiller la lame, mais aussi diminuer l'efficacité du tranchant en augmentant la résistance à la coupe. En plus, les lames peuvent être ébréchées. Mais bien sur, tout cela dépend en bonne partie de l'habileté du manieur et des conditions de coupes. Ce sont tout plein de facteurs qui font du katana une arme si proche de la perfection - bien que tout cet accomplissement peut s'écrouler facilement avec la puissance destructrice des armes modernes.
« Les prêtres égyptiens m’affirmaient qu’aucun dieu n’était apparu sous la forme humaine depuis 11 340 ans. Mais ils m’enseignaient que, durant cette période, à quatre reprises, le soleil s’était levé en un point du ciel différent. »
- Hérodote
Avatar de l’utilisateur
Dôji Rinne
Résident(e)
 
Message(s) : 682
Enregistré le: 09 Mai 2012, 10:50

Re: [Film] Blood-C: The Last Dark

Messagepar Jupikha » 23 Mars 2013, 22:54

Question à Yakusoku-fansub
Pourquoi utiliser des termes anglais comme par exemple "Tower" alors qu'il n'existe pas vocalement dans l'animé ?
Avatar de l’utilisateur
Jupikha
Petit leech
 
Message(s) : 10
Enregistré le: 22 Avr 2008, 18:46

Re: [Film] Blood-C: The Last Dark

Messagepar Snowdinas » 24 Mars 2013, 02:48

Bonsoir,

J'attendais ce film avec impatience et franchement je suis vraiment déçut. Je n'es pas réellement accroché par rapport à la série.

Je trouve les combats fade, l'histoire à coté complètement ridicule, une fin des plus monstrueuse auquel le big boss fait peine à voir j'ai cru voir une cinématique de Final Fantaisy avec un boss de WOW.

Enfin je vais quand même dire que le graphisme et la bande son est pas mal.
Image
Spoiler: Voir
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Snowdinas
Résident(e)
 
Message(s) : 172
Enregistré le: 09 Déc 2012, 17:49

Solidité des sabres

Messagepar amateur d'aéroplanes » 24 Mars 2013, 11:00

En complément avec Dôji Rinne, je rappelle cette célèbre vidéo ou il a fallu une demi douzaine de balles de 12,7 mm pour fracasser un sabre :mrgreen: :

http://www.youtube.com/watch?v=-sHTJAKN-5k
L'abus d'armes nucléaires est dangereux pour la santé.
Avatar de l’utilisateur
amateur d'aéroplanes
Pillier de Comptoir
 
Message(s) : 1754
Enregistré le: 28 Nov 2011, 23:44
Localisation : Languedoc-Roussillon

Re: [Film] Blood-C: The Last Dark

Messagepar Tintallë » 24 Mars 2013, 20:57

@ Jupikha : navrée de te contredire, mais il existe bel et bien vocalement dans l'anime, de même que Seventh Heaven et tous les autres termes anglais que j'ai pu y laisser.
Tintallë
Petit leech
 
Message(s) : 1
Enregistré le: 24 Mars 2013, 20:54

Re: [Film] Blood-C: The Last Dark

Messagepar Freedom » 24 Mars 2013, 21:26

J'ai plutôt bien aimé ce long métrage de Blood C, mais comme dans tout long métrage et suite ou film finalisant une série, c'est pas assez pour faire une fin.
Il se passe pas grand chose, mais le peu qu'il se passe et bien réaliser, c'est le point positif du film. Les scène les plus calme sont les plus intéressante et dommage
qu'ont en apprenne pas plus sur saya et fumito. Comme d'habitude ce qu'ont apprend c'est assez énigmatique, et on fais ce qu'ont peu avec ce qu'ont a.
Comme leurs budget.

Sinon c'est plutôt sympa à voir, mais en voyant le trailer, je m'attendais à un truc de MALADE !

Pour ce qu'a dit "Dôji Rinne" c'était intéressant, mais tu es trop basé sur "et dans la réalité", par ce que le coup du "katana qui en vrai ne se casse pas",
c'est pas important ^^ dans ce cas est-il possible de faire le saut qui a permis à saya de faire cette attaque ? je pense que cette question est plus viable,
si on commence à prendre des références et d'examiner les détailles, c'est plus intéressant, enfin si, mais pour un film historique, ou se basant sur des
faits réel. Mais pas un film comme celui la.

Et comme tu l'as bien dis, c'était uniquement pour montrer la force de saya. Faire rentrer la lame dans le sole c'est inutile, on comprendrais rien vu qu'apparemment
c'est possible sans avoir de force surhumaine. Donc le mieux pour rendre ça plus impactant, c'est de le rendre par quelque chose de presque impossible, et là,
le spectateur se dis WAAhhh, oui blood C se veux réaliste quand il s'agit des humains, mais dés que tu es un monstre, bein tu es un monstre.

C'est pour ça que je trouve cette casse spectaculaire, très bien pensé.

Car le but d'un film d'animation fantastique n'est pas de faire rappelé la réalité, mais de s'en évader.
On est pas dans le film "colorful" ^^ ici on a du vampire, du monstre, des voitures incassable, des humain avec des réflexes de ouf, etc...

Mais sinon c'était super intéressant ce que tu a écris, on constate que tu t'y connais sur le sujet réel !
Et je te remercie de m'avoir instruis ^^

A oui et merci à la team et à anime ultime pour ce film !!! Super travail !!!
Freedom
Petit leech
 
Message(s) : 4
Enregistré le: 06 Fév 2013, 00:08

Re: [Film] Blood-C: The Last Dark

Messagepar zébulon » 24 Mars 2013, 22:25

La suite directe de la premiére saison dans laquelle on retrouve notre héroïne toujours à la recherche de son ennimi juré dans le but d'assouvir sa vengeance ; elle va rencontrer par hasard des alliés de circonstance qui tenteront de l'aider dans son combat contre les ainés.

La première chose qui frappe dans ce film c'est le design visuellement impeccable comme le dit Boethia, difficile de faire mieux je pense.
Ensuite j'ai trouvé cette suite un cran au dessus de la première saison car au contraire de cette dernière on a pas vraiment le temps de s'ennuyer car l'histoire ne stagne jamais ; on découvre ainsi brièvement une paire de nouveaux personnages, on en profite pour étoffer un peu plus celui de Saya et pour nous livrer les quelques réponses laissées en suspend ; bien sur le genre principal reste l'action que ça soit sous la forme de course poursuite ou de combats souvent trés sanglants à l'arme à feu ou au katana.
Mes principaux regrets restent l'ultime combat un peu trop facile à mon gout et puis j'ai tout compris en ce qui concerne les motivations du super méchant (ce qui gache légèrement mon plaisir mais bon si une ame charitable veut bien m'explique le truc) ; à noter aussi qu'au vu de la toute fin on peut espérer un jour une troisième saison mais que c'est pas bien grave non plus s'il n'y en a pas.

Bref une suite esthétiquement trés belle et divertissante mais on aurait pu attendre quelque chose de plus énorme au niveau scénaristique, m'enfin l'essentiel est là et puis difficile de faire une histoire plus étoffée avec seulement deux heures de film.
note 7.5/10

Merci à l'équipe d'anime ultime pour ce film
Avatar de l’utilisateur
zébulon
Résident(e)
 
Message(s) : 367
Enregistré le: 27 Mars 2012, 21:28
Localisation : un quartier d'orange

Re: [Film] Blood-C: The Last Dark

Messagepar Yakusoku-fansub » 25 Mars 2013, 06:56

Jupikha a écrit:Question à Yakusoku-fansub
Pourquoi utiliser des termes anglais comme par exemple "Tower" alors qu'il n'existe pas vocalement dans l'animé ?


Effectivement les personnages ne prononcent pas le mot « Tower » mais « Tō » ou « 塔 » en kanjis, qui signifie « Tour ».

Après il faut être un peux logique :

- L’hélicoptère de Tower nous poursuit !
- L’hélicoptère de Tour nous poursuit !
- L’hélicoptère de Tō nous poursuit !

Je pense que la première version est la seule ou l'on peut voir au premier coup d'oeil que Tower est un organisation.
Yakusoku-fansub
Touriste
 
Message(s) : 28
Enregistré le: 28 Déc 2012, 23:44

Re: [Film] Blood-C: The Last Dark

Messagepar Kuroko » 25 Mars 2013, 13:20

Très bon film !
Personnellement, il m'a tenu en haleine tout le long, la première chose que l'on remarque, c'est surtout le Gore bien moins présent que dans l'animé en lui-même et ce n'est absolument pas un mauvais point en soi.
La fin est pas mal mais franchement...
Spoiler: Voir
Je me suis dis "Wtf" avec le monstre à la fin.


Malgré tout, ça fait plaisir de retrouvé Saya en pleine forme dans ce film.


Ensuite, félicitation à la Yakusoku-fansub pour leur travail de qualité, aucun souci de mon coté concernant la trad, ou autre.
Merci ! :D
ImageImage
Spoiler: Voir
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
Kuroko
Célébrité
 
Message(s) : 808
Enregistré le: 20 Juin 2012, 20:41
Localisation : Sur PriceMinister

Re: [Film] Blood-C: The Last Dark

Messagepar amateur d'aéroplanes » 27 Mars 2013, 16:10

Il faudra réécrire le synopsis du film ;)

Sinon, bon dessin, bonne bande son mais je suis très déçu le dernier combat et par la fin du Grand Méchant, tout un plan démoniaque et des flots de sang dans le série pour en arrivè la... C'est du gâchis...
L'abus d'armes nucléaires est dangereux pour la santé.
Avatar de l’utilisateur
amateur d'aéroplanes
Pillier de Comptoir
 
Message(s) : 1754
Enregistré le: 28 Nov 2011, 23:44
Localisation : Languedoc-Roussillon

Re: [Film] Blood-C: The Last Dark

Messagepar mjeff » 28 Mars 2013, 01:11

Si t'en proposes une on la met ;)
Bienvenue sur Anime-Ultime!
Image
Welcome! If you have any questions regarding the site, please send me a pm!
Avatar de l’utilisateur
mjeff
Terreur Ultime
 
Message(s) : 8334
Enregistré le: 14 Déc 2005, 23:21
Localisation : Au bord de l'eau

Synospis Blood-C: The Last Dark

Messagepar amateur d'aéroplanes » 31 Mars 2013, 08:53

Premier jet, pas tapé, écrit après une nuit de boulot :

L’histoire prend place dans la capitale Japonaise, Tokyo, six mois après les évènements de la série animée Blood-C.

Kisaragi Saya, l’une des vampires les plus dangereuses de son espèce, qui à était drogué et manipulé dans la série, erre dans la ville pour retrouvé et se vengé de Fumito Nanahara, auteur de ces malheurs.

Elle rencontre un groupe de jeunes activistes cherchant à contrer les plans de la puissante organisation secrète Tower que dirige Fumito suite à la politique répressive qu'elle instaure dans la mégalopole et ses nombreux méfaits et se joint à eux pour accomplir sa vengeance.
L'abus d'armes nucléaires est dangereux pour la santé.
Avatar de l’utilisateur
amateur d'aéroplanes
Pillier de Comptoir
 
Message(s) : 1754
Enregistré le: 28 Nov 2011, 23:44
Localisation : Languedoc-Roussillon

Re: [Film] Blood-C: The Last Dark

Messagepar Catirella » 31 Mars 2013, 15:07

J'avais été très critique avec la série " BLOOD-C ", Saya me tapait sur les nerfs durant les 12 épisodes et cette fin, cette fin... Bref une pure déception pour moi, mais... Boethia m'avait gentiment averti qu'un film allait arriver, et au passage je le remercie.

Cette suite... Une pure merveille à tous les niveaux et à la fin je n'avais qu'une seule envie... Que ce ne soit pas la fin, mais une fin ouverte avec une possibilité d'un 2ème film ou série du même cru.
Image
Spoiler: Voir
Voici enfin ma MAL qui n'est toujours finie (En-cours).
Mais rien n'est perdu, un jour elle le sera mais quand ça...
Enfin bref, la voici :
http://myanimelist.net/animelist/Catirella
Avatar de l’utilisateur
Catirella
Résident(e)
 
Message(s) : 533
Enregistré le: 06 Mai 2012, 20:22
Localisation : Sur une chaise devant mon PC en mode glandeuse...

Suivant

Retour vers Animes

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités

cron